Logo ={0} - Retour à l'accueil

Centre départemental de vacances de la Haute-Vienne Adrien-Roche

Dossier IA17045931 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéeslogement, réfectoire, dortoir
Dénominationscolonie de vacances
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde
AdresseCommune : Meschers-sur-Gironde
Lieu-dit : Forêt de Suzac
Adresse : 65 boulevard
de Suzac
Cadastre : 2009 AB 282

Le centre de vacances Adrien-Roche, propriété du Conseil général de la Haute-Vienne, est géré par la Ligue de l'Enseignement/Fédération des Oeuvres laïques de la Haute-Vienne. Il a été établi dans les années 1950 là où, au début du 19e siècle, s'étendaient déjà des bois, en arrière d'une dune, comme le montre le plan cadastral de 1831. Une vue aérienne de 1937 indique qu'à cet endroit, une clairière avait été dégagée jusqu'aux abords de la plage de Suzac, avec des bâtiments à l'extrémité est de cet espace. Un de ces bâtiments est d'ailleurs peut-être l'actuel logement de gardien/bâtiment d'accueil, qui a pu être construit dans les années 1930.

L'essentiel du centre est construit entre 1956 et 1960 (quatre blocs de dortoirs, un réfectoire, une infirmerie, un préau). S'y ajoutent 1965 le bâtiment de logement du personnel, et en 1966 une nouvelle maison de gardien, sur les plans de J. Portejoie, architecte à Limoges.

Le centre a été baptisé du nom d'Adrien Roche, missionné par le Conseil général de la Haute-Vienne pour trouver le terrain où construire le centre de vacances, puis directeur du centre pendant de nombreuses années, décédé en 1995.

Des travaux de restauration ont été réalisés en 2013.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1956, daté par source
1965, daté par source
1966, daté par source
Auteur(s)Auteur : Portejoie J.
J. Portejoie

Architecte à Limoges dans les années 1960.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Le centre de vacances est situé au milieu de la forêt, entre le boulevard de Suzac et la plage de Suzac à laquelle il est relié par un sentier. A l'entrée, on trouve le bâtiment d'accueil/logement du gardien et, à gauche, l'ancienne infirmerie. Plus loin se trouve le bâtiment qui abrite réfectoire et cuisines, de plan parfaitement symétrique, éclairé par de larges ouvertures. Suivent trois blocs identiques abritant des dortoirs. Chacun s'organise symétriquement en deux ailes réunies par des sanitaires. Vers le nord se situe un autre bâtiment qui regroupait à l'origine une buanderie et des logements pour le personnel, tandis qu'au sud prend place un préau. L'ensemble des bâtiments a pour points communs une architecture sobre et fonctionnelle, des ouvertures réunies par des linteaux et/ou des appuis saillants, et un toit à croupes.

Mursbrique creuse enduit
Toittuile creuse
Couverturestoit à longs pans croupe
Statut de la propriétépropriété du département, Propriété du Conseil général de la Haute-Vienne.

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1948-1990 : installation et rénovation de centres de vacances.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2810 W 382
Documents figurés
  • 1831 : plan cadastral de Meschers-sur-Gironde.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3P 5263
  • Vues aériennes depuis 1920 sur le site internet de l'IGN www.geoportail.gouv.fr.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis