Logo ={0} - Retour à l'accueil

Esse : présentation de la commune

Dossier IA16007246 réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'étudesCommunauté de communes du Confolentais
AdresseCommune : Esse

L´origine du nom Esse semble très ancienne puisqu´elle viendrait du latin Essia qui désignait les grands domaines ruraux jusqu´au IVe siècle. Dans la charte du cartulaire d´Uzerche de 1003, Esse apparaît comme le siège d´une vicairie et s´appelait alors Adecia, avant de devenir Yssia en 1523. Dans le procès-verbal de vérification du comté de Confolens de 1657, il est fait mention de la paroisse d´Aisse. Des traces d´occupation humaine ont été repérés sur la commune d´Esse dès le Néolithique avec le site du Pas-de-la-Mule, le menhir du Repaire et le dolmen de Périssac. Ce dernier se situait près de l´étang des Sèches et a aujourd´hui disparu. En 1885, M. Gontier, alors sous préfet de Confolens, en fit démanteler et transporter une partie jusqu´au cimetière de Confolens pour servir de sépulture à sa femme. Jean Teilliet utilisa un fragment de la table du dolmen dit de la tombe du curé pour réaliser le monument aux morts de la commune sur laquelle il grava la liste des soldats tués. Celui-ci est situé devant l´église à côté d´un tilleul dit " de Sully ", classé monument naturel et site de caractère historique le 27 septembre 1934. Une ancienne voie romaine est attestée sur la commune. Elle arrivait de Brillac par le nord-est ou elle traversait le Goire par le Pont-Binot pour quitter la commune par le sud-ouest et rejoindre Confolens. La paroisse dépendait du diocèse de Limoges et fut maintenue en 1803. Le lieu-dit Villemandie aurait été une ancienne vicairie du VIIe siècle dont le nom viendrait de " Villa mon Dieu ". L´église Saint-Etienne date du XIIe siècle et a semble-t-il remplacé un édifice plus ancien. Elle a été fortifiée probablement au moment de la guerre de Cent-Ans avec un rehaussement des murs de l´abside afin de créer un chemin de ronde. Cette dernière abrite un retable du XVIIe siècle qui proviendrait de l´abbaye de Lesterps selon la tradition orale. Il est complété d´un mobilier très complet datant du XIXe siècle. L´ancien presbytère accolé à l´église abrite aujourd´hui la mairie et un musée des ostensions, qui se déroulent tous les sept ans. Cette église a été inscrite sur l´inventaire supplémentaire des monuments historiques dans sa totalité le 24 juillet 1972. Il est à noter la présence d´une ancienne arche en pierre sur la sortie d´eau de l´étang qui se trouve entre les lieux-dits de la Quaire et du Bélair. La population atteint un maximum de 930 habitants en 1846 pour diminuer légèrement dans la seconde moitié du XIXe siècle puis revenir à 920 habitants en 1891. La population ne cesse ensuite de décroître pour se stabiliser vers les années 1980 et atteindre les 497 habitants en 1999.

La commune d´Esse se situe dans le canton de Confolens-Sud. Elle possède une superficie de 3037 hectares. Esse est entourée des communes de Confolens, Saint-Germain-de-Confolens, Brillac, Lesterps et Saint-Maurice-des-Lions. Elle est délimitée par l´Issoire au nord, la Vienne à l´ouest et par les ruisseaux de la Fonts et de la Chaise au sud. Sur le territoire de la commune l'altitude moyenne dépasse les 200 mètres et varie de 124 à 242 mètres au lieu-dit La Tais. Le relief se compose de plateaux et de vallées encaissées comme celle de l´Issoire. Un nombre important de sources, de ruisseaux et d´étangs du au sol siliceux, peu épais, sur lequel les eaux de pluies stagnent, parsèment le territoire de la commune. Le bourg, à cinq kilomètres au nord-est de Confolens, se situe au centre de la commune. On compte plusieurs voies de communication sur Esse qui relient le bourg aux villages environnants : Brillac (D80), Lesterps (D82), Saint-Maurice-des-Lions (D167), Confolens (D80) et Saint-Germain-de-Confolens (D82). Elles sont complétées par la route de Confolens à Lesterps (D30) qui traverse tout le sud de la commune. L´habitat, dispersé, se réparti en plus de quarante lieux-dits différents. Les hameaux les plus importants sont ceux de la Cour, de Périssac, du Grand-Neuville et de la Chaise. Sur la carte de Cassini, quatre moulins sont figurés sur l'Issoire, et la plupart des hameaux actuels existent déjà : le Bost (le Beau) ; le Banchet ; Beauguefière (Beauguefier) ; la Boisonie (la Boissonnie) ; le Boucheron ; la Cheze (la Chaise) ; la Chambonie (la Chambeugne) ; Château-Guyon ; Chez-Bonaud (Chez-Bonneau) ; Chez-Chambon ; Chez-le-Brun ; Chez-Mandou ; Chez-Pauli (Chez-Pauly) ; Chez-Peurier (Chez-Perier) ; Chez-Rafier (Chez-Raffier) ; le Chiron ; la Cour ; l'Etang ; la Fond (les Fonts) ; la Garcellerie et la Garcellerie de Gamert (la Jeune et la Vieille-Garcelie) ; Gorse (Gorce) ; la Grange-Cambout (la Grange-Cambourg) ; la Grange-Paturaud (la Grange-Patureau) ; l'Abdier (Labillier) ; Longeville ; Malsefie (Marcefie) ; le Madebost (Mas-Debeaud) ; le Marouix (le Masrouin) ; le Grand-Neuville et le Petit-Neuville ; Périssat (Périssac) ; Pierre-Fixe ; la Pouiade (Pouyade) ; la Quaire ; le Repaire ; la Vergne (les Vergnes) ; la Vigne ; Villemandie (Villemandy) ; Villevert. Seuls les hameaux de l'Agent-Blanc, de Belair, de Borriaux, des Grangettes, du Jauju, du Mas-Courroux et du Pas-de-la-Mule ont été créés au XIXe et au XXe siècles.

Références documentaires

Bibliographie
  • Association Promotion Patrimoine. Châteaux, manoirs et logis. La Charente / dir. de recherches Pierre Dubourg-Noves. Philippe Floris, Pascal Talon. Dir. Niort : A.P.P., 1993 (Sans lieu : Aubin).

    p. 83, 95-97, 343, 412, 414-415
  • Auteville, Maurice d'. Compte-rendu de l'excursion faite à Ansac, Esse et Saint-Germain-sur-Vienne. Bulletin de la société archéologique et historique de la Charente, 5ème s., t. 10, 1888.

    p. 534-535
  • Boulanger, Pierre. À propos de l'église d'Esse. Les amis du vieux Confolens, n° 59-60, nov. 1966.

    p. 10-12
  • Boulanger, Pierre. En parcourant un almanach. Les amis du vieux Confolens, n° 54, juin 1995.

    p. 18-19
  • Boulanger, Pierre, Les croix de cimetière de l'arrondissement de Confolens (état en 1992), Bulletins et mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1998 (1er trimestre).

    p. 61-63, 71-72, 75
  • Boulanger, Pierre. Les églises de l'arrondissement de Confolens au XIXe siècle : restaurations et reconstructions. Bulletins et mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1992.

    p. 49
  • Cadet, Alberte. Le culte des eaux. Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1954.

    p. 131
  • Cadet, Alberte. Les saints patrons des églises romanes de Charente. Bulletin de la société d'études folkloriques du Centre-Ouest, t. 10, 1976.

    p. 506
  • Catalogue du musée de la société archéologique et historique de la Charente. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, huitième série, tome 5, 1914.

    p. 120
  • Chauvet, Gustave. Communication aux séances des 14 mars et 14 novembre 1894. Bulletins et mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 6ème s., t. 4, 1894.

    p. LXXXI-LXXXII
  • Chauvet, Gustave. Communication à la séance du 8 mars 1899. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 6ème s., t. 9, 1899.

    p. XXXVIII-XXXIX
  • Daras, Charles. Anciens châteaux, manoirs et logis de la Charente. Edition revue et complétée. Editions Coquemard ; Angoulême, 1968. Mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1966.

    p. 90-91
  • Daras, Charles. Les remaniements de l'architecture religieuse en Angoumois au cours de la guerre de Cent Ans. Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1949-1950.

    p. 15-23
  • Dominique, Michel ; Credot, Roger. Le dolmen de Périssac. Commune de Esse (Charente). Mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1972.

    p. 207-208
  • Dujardin Véronique, Moinot Emilie, Ourry Yann. Le Confolentais : entre Poitou, Charente et Limousin. Images du patrimoine n° 243, Geste éditions, 2007.

  • Dumont, Jacques. Géographie historique de Confolens sud. Les amis du vieux Confolens, n° 59-60, nov. 1996.

    p. 28-38
  • Dumont, Jacques. La terre et les hommes à Lesterps en 1473. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1988.

    p. 246
  • Dumont, Jacques. Le château du Bost à Esse au XVIIIème siècle. Les amis du vieux Confolens, n° 41, mars 1992.

    p. 8-11
  • Gauron, Edmond, Lotte, René. Aperçus du mégalithisme dans le département de la Charente. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1968.

    p. 83
  • George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.

    p. 109-110
  • Giraud, Joël. Aperçu sur les monuments aux morts du Confolentais. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1988.

    p. 217
  • Hiernard, Jean. Aux origines de la " civitas " d'Angoulême. Bulletin de la société des Antiquaires de l'Ouest, 4ème s., t. 15, 1979-1980.

    p. 489
  • La Bastide, Léonide de. Communication à la séance du 8 juillet 1931. Bulletins et Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 8ème s., t. 21, 1931.

    p. LXVIII-LXIX
  • La Bastide, Léonide de. Notes sur les voies romaines. Bulletins et mémoires de la Société archéologique et historique de Charente, 8ème s., t. 13, 1922.

    p. CVII
  • La bibliothèque du juriste : inventaire d'une bibliothèque du XVIIème siècle. Bulletin de la société. Les amis du vieux Confolens, n° 26, 2ème trimestre 1988.

    p. 7
  • La Soudière, Rémy de. La seigneurie et le château de l'Age-Bertrand à Chirac (Charente). Les amis du vieux Confolens, n° 49, mars 1994.

    p. 3-14
  • Laurière, Jules de. Un dolmen récemment transporté dans un cimetière ; chronique. Bulletin monumental, t. 51, 1885.

    p. 114-115
  • Le Vitrail de la chapelle des Chamborant à Villevert (Esse). Bulletin de la société Les amis du vieux Confolens, n° 35, septembre 1990.

    p. 3-9
  • Lotte, René. Comptes-rendus. Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1970.

    p. 37-39
  • Michon, abbé Jean-Hippolyte. Statistique monumentale de la Charente / ill. Zadig Rivaud, Jules Geynet, Monsieur de Lafargue Tauzia, Paul Abadie, Éditions Fabvre. Paris ; Angoulême : Derache, libraire, rue du Bouloy, 7, 1844.

    p. 140-141, 144
  • Nanglard, abbé J. Pouillé historique du diocèse d'Angoulême. - Imprimerie G. Chasseignac (26, rempart Desaix) ; Angoulême, 1894-1903. - 4 vol. (683 p., 588 p., 582 p., 684 p.) ; 24 cm. - Extr. de : "Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente". - Les 3 premiers tomes concernent l'ancien diocèse d'Angoulême et le 4e le diocèse actuel depuis la fin du XVIIIe siècle. Une table des paroisses dactylographiée de 17 p., faite en 1953, complète ces 4 tomes. Tome 3.

    p. 27-28
  • Nanglard, abbé J. Pouillé historique du diocèse d'Angoulême. - Imprimerie G. Chasseignac (26, rempart Desaix) ; Angoulême, 1894-1903. - 4 vol. (683 p., 588 p., 582 p., 684 p.) ; 24 cm. - Extr. de : "Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente". - Les 3 premiers tomes concernent l'ancien diocèse d'Angoulême et le 4e le diocèse actuel depuis la fin du XVIIIe siècle. Une table des paroisses dactylographiée de 17 p., faite en 1953, complète ces 4 tomes. Tome 4.

    p. 487-488
  • Pautreau, Jean-Pierre. La céramique campaniforme dans le Centre-Ouest. Formes et décors. Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1971.

    p. 323
  • Piveteau, Joseph. Les deux séries de voies romaines de la Charente. Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1968.

    p. 106
  • Touzaud, Daniel. Communication à la séance du 13 avril 1892. Bulletins de la société archéologique et historique de la Charente. 6ème s., t. 2, 1892.

    p. XLIII
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes de Charente Limousine (c) Communauté de communes de Charente Limousine - Malégol Raphaël