Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison

Dossier IA17043425 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, chai, étable, hangar, dépendance
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
AdresseCommune : Saint-Sorlin-de-Conac
Lieu-dit : le Pas-de-Poupot
Adresse : 28 route de
Cônac
Cadastre : 1828 A 2635 et 2636 ; 2009 A 1765 et 1766

Cette ancienne ferme ne constituait qu'un seul ensemble avec les bâtiments voisins, au numéro 26. Au début du 19e siècle, cet ensemble appartenait à Joseph Fumeau et son épouse Elisabeth Pelletan qui sont décédés au Pas de Poupot les 18 et 31 mars 1817. C'est ici que se sont tenues un temps les assemblées du syndicat des marais de Cônac dont Joseph Fumeau était l'un des membres fondateurs, ayant acheté des marais desséchés à la Révolution. La propriété a été divisée à sa mort entre ses gendres Michel-Augustin Ithier (numéro 26) et Bernard Legras (numéro 28) (voir ci-joint le tableau généalogique des familles Fumeau-Ithier-Bernard-Fresneau).

Selon le cadastre, Bernard Legras tient une auberge dans sa partie qui passe après son décès, en 1839, à sa nièce Elisabeth Ithier. Celle-ci se marie l'année suivante avec Baptiste Delage, futur maire de Saint-Sorlin, et lui apporte la ferme. Dès 1873 selon le cadastre, la propriété passe à leur gendre, Pierre Bernard, dont l'épouse Séverine Delage décède au Pas de Poupot le 7 janvier 1883 à 38 ans, comme ses parents en 1886 et 1895 (leurs tombeaux se trouvent dans le cimetière de Saint-Sorlin, en entrant à droite). En 1881, selon le cadastre, Pierre Bernard a fait reconstruire le logis de la ferme pour lui donner son aspect actuel. Le chai situé dans le prolongement date sans doute de la même époque : il n'apparaît pas en tout cas sur le plan cadastral de 1828. Les autres dépendances sont peut-être plus anciennes.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1881, daté par source

L'ancienne ferme, attenante aux bâtiments de la propriété voisine, comprend un logis et des dépendances dans son prolongement. Le logis est situé en retrait par rapport à la rue. Il est couvert d'un toit à longs pans qui ne présente une croupe et un épi de faîtage en terre cuite que sur le côté gauche. Entièrement construite en pierre de taille, la façade, orientée au sud-est, est couronnée par une corniche et encadrée par des pilastres. Un bandeau en brique relie les baies du rez-de-chaussée, à la base de leur encadrement. Un bandeau mouluré en pierre court en hauteur, au niveau des appuis des baies de l'étage. La façade est par ailleurs rythmée par cinq travées d'ouvertures. La travée centrale comprend la porte. Les encadrements de toutes ces ouvertures sont saillants et moulurés.

Dans le prolongement sud-ouest du logis se trouve un chai. Il est couvert d'un toit en tuile creuse et à longs pans, qui ne possède aussi une croupe et un épi de faîtage que sur le côté gauche. Couronnée par une génoise, la façade du chai est percée de plusieurs ouvertures dont une porte à arc surbaissé. A la suite de ce chai se situe une dépendance, peut-être une étable, séparée du chai par un hangar en appentis. En face, de l'autre côté de la rue, on remarque une mare.

Murscalcaire
enduit
pierre de taille
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
croupe
Typologiesferme de plan allongé
Techniquessculpture
Précision représentations

L'encadrement de la porte du logis, mouluré, est orné d'une suite de petits motifs qui évoquent des feuilles.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Charente-Maritime. 3P 4097. 1828 : tableau indicatif des propriétés foncières, état de section.

  • A. D. Charente-Maritime. 3P 4098 à 4102. 1831-1939 : matrices cadastrales des propriétés foncières.

  • A. D. Charente-Maritime. 7S 577. An X, 18 prairial (7 juin 1802) : procès-verbal d'assemblée du syndicat des marais de Cônac chez le citoyen Fumeau au Pas de Poupot.

Documents figurés
  • A. D. Charente-Maritime. 3P 4941. 1828-1842 : plan cadastral de Saint-Sorlin-de-Cônac.

  • Plan cadastral de Saint-Sorlin-de-Cônac établi entre 1828 et 1842.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3P 4941
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.