Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison

Dossier IA17043486 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesdépendance, chai, grange
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
AdresseCommune : Saint-Sorlin-de-Conac
Lieu-dit : les Pasquiers
Adresse : 9, 11 et 13 rue de la, Fontaine , 8 rue des
Chais
Cadastre : 1828 A 676 à 679 ; 2009 A 246 à 248, 2376

Des bâtiments apparaissent à cet emplacement sur le plan cadastral de 1828, selon une disposition identique. Ils appartiennent alors aux familles Graton et Février. Si une partie des anciennes dépendances situées à l'est date peut-être de cette époque, voire d'avant, le logis, au nord, a été, selon le cadastre, reconstruit en 1862 pour Auguste Drouillard, puis agrandi en 1886 pour Calixte Fortin, tandis que la dépendance dans l'angle ouest a remplacé une habitation en 1890. Au début du 20e siècle, la famille Gabin se partageait cette ferme et les voisines. Une partie des dépendances a été récemment transformée en logement.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1862, daté par source
1886, daté par source
1890, daté par source

Cette ancienne ferme, de plan massé, occupe l'espace délimité au nord et à l'ouest par la rue de la Fontaine et au sud par la rue des Chais qui a conservé ici son aspect de chemin de terre. Le logis occupe l'angle nord de l'ensemble. Il comprend un rez-de-chaussée et un comble. Sa façade, orientée au nord-ouest, se présente sur le mur pignon. Les ouvertures sont réparties en deux travées. Respectant le style saintongeais, malgré les proportions modestes du bâtiment, un bandeau mouluré marque la séparation entre le rez-de-chaussée et le comble. Parmi les vastes dépendances, on observe des granges et des chais, ouvrant notamment par des portes charretières sur le mur pignon sud-est. L'originalité de ces bâtiments réside principalement dans l'emploi dans les murs, au milieu des moellons calcaires, d'alios, moellons calcaires contenant des concrétions de fer, d'où leur couleur rouille.

Murscalcaire
alios
enduit
moellon
pierre de taille
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Typologiesferme de plan massé
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Charente-Maritime. 3P 4097. 1828 : tableau indicatif des propriétés foncières, état de section.

  • A. D. Charente-Maritime. 3P 4098 à 4102. 1831-1939 : matrices cadastrales des propriétés foncières.

Documents figurés
  • A. D. Charente-Maritime. 3P 4941. 1828-1842 : plan cadastral de Saint-Sorlin-de-Cônac.

  • Plan cadastral de Saint-Sorlin-de-Cônac établi entre 1828 et 1842.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3P 4941
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.