Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite Burgane, actuellement maison

Dossier IA17047576 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, hangar agricole
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Saint-Jean-de-Liversay
Lieu-dit : Burgane
Cadastre : 1811 A 1649 ; 2019 ZA 171 et 172

La ferme de Burgane (ou Burgagne) apparaît sur le plan cadastral de 1811. Elle appartient alors à André Biraud (1764-1816), charpentier, époux d'Anne Guérin. Lui succède son fils, Pierre Biraud, époux de Louise Genauzeau, mentionné au recensement de 1846. A partir de celui de 1866, vivent ici Lazare Roux (1834-1911) et Félicité Lange. Selon le cadastre, cette même année (inscrit en 1869 au cadastre), ils font agrandir les bâtiments qui se dotent alors d'un second logement. Le recensement de 1876 mentionne alors un second foyer demeurant à Burgane soit Alphonse Fontaine (1854-1933) et Augustine Michaud. Les époux Roux-Langer vivent là jusqu'à la fin de leur vie, peu après 1900. La ferme est réunie par les époux Fontaine-Michaud. En héritent ensuite leur petite-fille, Fernande Braud et son mari Joseph Fontaine, puis, au milieu du 20e siècle, le fils de ces derniers, André Fontaine époux de Madeleine Tardy. Les hangars métalliques remontent à cette même période.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle

Cette ancienne ferme est située dans les marais mouillés, au bord de la Sèvre Niortaise dont elle est séparée par le chemin de halage. Le logis est prolongé vers l'ouest par une grange-étable puis un hangar en pierre, partiellement fermé par des bardeaux de bois. S'y ajoutent des hangars agricoles métalliques. Le logis est constitué d'un rez-de-chaussée en partie surmonté d'un grenier. Sa façade présente une travée d'ouvertures et trois baies au rez-de-chaussée.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme à bâtiments jointifs, Marais mouillés, Logis en partie en rez-de-chaussée, 1/3

Repéré de niveau 2.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1813, 1824-1954 : état de section, matrices et registres des augmentations et diminutions cadastrales de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 3584, 3585 à 3593
Documents figurés
  • 1811 : plan cadastral de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 5079
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Centre vendéen de recherches historiques (c) Centre vendéen de recherches historiques - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.