Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite la Neuve, actuellement maison

Dossier IA17043421 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, hangar, fenil, écurie, dépendance
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
AdresseCommune : Saint-Sorlin-de-Conac
Lieu-dit : Vitrezay
Cadastre : 1828 B 473 et 474  ; 2009 B 783

La Neuve est figurée sur le plan cadastral de 1828. Elle ne comprend alors qu'un bâtiment et un autre plus petit, aujourd'hui disparus. A cette date, cette exploitation de marais desséchés appartient à M. Mercier, demeurant à Pons. Les bâtiments actuels semblent dater de la seconde moitié du 19e siècle. La dépendance comprenant deux éléments à façade en pignon a dû être construite au début du 20e siècle.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle

Cette ancienne ferme comprend un logis, placé en retrait par rapport à la voie, à l'arrière d'une cour. Des dépendances se trouvent en avant, de part et d'autre de la cour. D'autres sont placées à l'arrière du logis, en appentis. Le logis est entièrement construit en pierre de taille. Il est couvert d'un toit à longs pans et à croupes, en tuile creuse. Sa façade, orientée au sud, présente deux travées d'ouvertures, à gauche, plus trois baies au rez-de-chaussée et deux au comble, à droite. Parmi les dépendances, à droite de la cour, s'élève un très long hangar à poteaux en bois. Couvert en tuile mécanique, il comprend à gauche une partie en pierre, peut-être une ancienne écurie, surmontée d'un fenil. Derrière lui se trouve un autre hangar, plus petit, à parois en bois comme le premier. De l'autre côté de la cour, parmi d'autres dépendances situées devant le logis, un édifice fait face à la route. Il comprend deux corps latéraux à façade sur le mur pignon, reliés par un auvent. Le tout est couvert en tuile mécanique et est construit en pierre de taille. Sur chaque pignon, une porte est surmontée d'un oculus. L'encadrement des deux portes et les angles du bâtiment sont saillants et harpés.

Murscalcaire
enduit
pierre de taille
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
croupe
Typologiesferme à bâtiments séparés
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de Saint-Sorlin-de-Cônac établi entre 1828 et 1842.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3P 4941
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.