Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite la Renaude

Dossier IA00043566 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, grange, étable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Saint-Jean-de-Liversay
Lieu-dit : Renaude (la)
Adresse : route
D 262
Cadastre : 1811 A 2056 ; 2019 OA 1628

La cabane de la renaude, ferme de marais desséchés, a été créée lors du dessèchement des marais de Taugon et Saint-Jean-de-Liversay au milieu du 17e siècle. Elle tient son nom de son premier propriétaire, Etienne Regnaud, sieur de la Crie, marchand à Marans, un des membres fondateurs de la Société des marais desséchés de Taugon-La Ronde-Choupeau-Benon. Il participe au premier partage de ces marais le 7 novembre 1665, et se voit attribuer des marais dans le carreau D qui, avec les carreaux A, B et C, constituent les "bons marais" de Choupeau situés entre Thairé-le-Fagnoux, la digue au nord, le canal de l'Ileau (ou des Vetelles) et le canal de la Banche. Etienne Regnaud est par ailleurs l'un des premiers directeurs de la Société de Taugon-La Ronde-Choupeau-Benon, de 1662 à sa mort survenue en 1666. Au partage renouvelé des marais de Taugon-La Ronde-Choupeau-Benon en 1675, sa veuve (probablement Judith Buffechou) se voit confirmer la possession de 56,5 journaux de terres dans le carreau D des marais de Choupeau. Ils forment alors la cabane de la Renaude ou "de Regnaut" qui apparaît ensuite sur la carte de la région par Claude Masse en 1720.

Au début du 18e siècle, la cabane appartient probablement à l'un des parents d'Etienne Regnaud, Jean-Louis Regnaud (1698-1732), avocat au présidial de La Rochelle, sénéchal de Nuaillé-d'Aunis, époux de Marie-Françoise Busseau. Sa fille, Marie-Anne-Françoise-Thérèse Regnaud épouse en 1752 à Benon Jean-Christophe Macauld du Doret, lui aussi avocat au présidial de La Rochelle. Née de ce mariage, Marie-Thérèse-Félicité Macauld, se marie en 1776 avec Pierre-Etienne-Joseph Bonnamy de Bellefontaine (1737-1819), commissaire de la Marine, originaire de Maillezais, demeurant à La Rochelle. Il est propriétaire de la Renaude au cadastre de 1811-1813. Le plan cadastral montre déjà un alignement de bâtiments d'axe est-ouest, probablement reconstruit au cours du 19e siècle, avec des remaniements (notamment du logis) à la fin du 20e.

Période(s)Principale : 19e siècle

La cabane est située dans les marais desséchés, à proximité d'un canal qui porte son nom et qui la relie directement au canal de la Banche, au sud. La ferme était ainsi facilement reliée à l'extérieur par bateau. Le logis, à l'est, comprend un rez-de-chaussée et un grenier. Il présente en façade deux travées d'ouvertures et quatre baies au rez-de-chaussée. Il est prolongé vers l'est par deux granges-étables parallèles, chacune ayant sa façade sur le mur pignon, signe d'une importante exploitation dédiée notamment à l'élevage.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, étage en surcroît
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme à bâtiments jointifs, Cabane de marais desséchés, Grange-étable à façade en pignon, 2/4

Repéré de niveau 2.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1665, 7 novembre : acte de partage des marais desséchés de Taugon-La Ronde-Choupeau-Benon, devant Layné, notaire à Marans.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 E 31/37
  • 1675, 18 novembre : partage des marais desséchés de Taugon-La Ronde-Choupeau-Benon.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 31 ETP, archives de la Société des marais de Taugon, carton 2, chemise B, dossier 1.
  • 1657-1814 : registres des délibérations de l'assemblée générale de la Société des marais desséchés de Taugon-La Ronde-Choupeau-Benon.

    assemblée du 1er août 1662 Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 1Mi 544
  • 1813, 1824-1954 : état de section, matrices et registres des augmentations et diminutions cadastrales de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 3584, 3585 à 3593
Documents figurés
  • 1720 : Carte du 46me quarré de la generalle des costes du Bas Poitou païs d'Aunis Saintonge et partie de la Basse Guienne, par Claude Masse.

    Service historique de la Défense, Vincennes : J10C 1293, pièce 17
  • [1837 :] Tableau, extrait cadastral des marais de Taugon, La Ronde, Choupeau et Benon et de Boëre, situés dans les communes de Saint Jean de Liversay, Taugon La Ronde, Saint Cyr du Doret et Courçon, canton de Courçon.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 Fi Taugon 2
  • 1667, 2 janvier : plan [de partage des marais] de Taugon et La Ronde levé par le sieur de Laserre arpenteur général le 2 janvier 1667.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 Fi Taugon 4
  • 1811 : plan cadastral de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 5079
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Centre vendéen de recherches historiques (c) Centre vendéen de recherches historiques - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mailles Dominique - Debelle Jacqueline