Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme dite la Truelle

Dossier IA17047533 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, portail, grange, étable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Saint-Jean-de-Liversay
Lieu-dit : Sourdon
Adresse : 10 rue
des Tilleuls
Cadastre : 1811 D 451 et 452 ; 2019 ZV 107

Un moulin à vent, appelé le moulin Bleu, apparaît à cet endroit sur la carte de la région par Claude Masse en 1720. Désormais dénommé le moulin de la Truelle, il figure sur le plan cadastral de 1811, avec un bâtiment longiligne, d'axe nord-sud. Le tout appartient alors à Nicolas Gaucher, maire de Saint-Jean-de-Liversay, demeurant à Luché. Le cadastre indique que le moulin est démoli en 1854 (travaux enregistrés en 1857) pour le compte de François Michel Grelier époux Noreau. Selon la tradition orale, ses pierres auraient servi à la construction du nouveau moulin de Sourdon, à l'ouest du hameau. Toujours selon le cadastre, le logis actuel a été édifié en 1905 pour le compte de Jean Bonneau époux de Hélène Grelier.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1905, daté par source

La ferme est située au sud-est du hameau de Sourdon, au terme d'une allée dont l'entrée est marquée par un portail à piliers maçonnés. Elle comprend pour l'essentiel un logis et de vastes dépendances (grange, étable...) dans son prolongement à gauche. Le logis est couvert d'un haut toit à croupes, en tuile mécanique, orné d'épis et d'une crête de faîtage en terre cuite. La façade présente trois travées d'ouvertures, réparties symétriquement autour de la porte centrale. Les encadrements des baies sont saillants et leurs linteaux sont en arc segmentaire.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
TypologiesFerme à bâtiments jointifs, 3

Repéré de niveau 2.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1813, 1824-1954 : état de section, matrices et registres des augmentations et diminutions cadastrales de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 3584, 3585 à 3593
Documents figurés
  • 1811 : plan cadastral de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 5079
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Centre vendéen de recherches historiques (c) Centre vendéen de recherches historiques - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.