Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA79002317 réalisé en 2002

Fiche

  • Vue aérienne.
    Vue aérienne.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • grange
    • étable
    • écurie
    • hangar agricole
    • pièce d'eau

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, grange, étable, écurie, hangar agricole, pièce d'eau
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCelles-sur-Belle - Celles-sur-Belle
AdresseCommune : Celles-sur-Belle
Lieu-dit : Font-de-Grive
Cadastre : 1933 C 348

La ferme ne figure pas sur l'ancien plan cadastral. Avant la Révolution, cette ferme dépendait du château de la Forge. Plusieurs baux et états des lieux sont conservés dans les minutes notariales (1759, 1771, 1776, 1798). En 1802, le domaine de la Forge, y compris la métairie appelée Font-de-Grive, ont été vendus au citoyen Esprit Jean Marie Boutheron, propriétaire à Niort. En 1820, ce dernier revend l'ensemble à son gendre Jean Lalubie. A cette époque, le logement de la métairie était imposé pour deux ouvertures. En 1835, Jean Lalubie et son épouse résident toujours au château de la Forge et sont probablement encore propriétaires de la métairie de Font-de-Grive. Dans la seconde moitié du 19e siècle, la métairie est vraisemblablement devenue une propriété en exploitation directe. De nouvelles dépendances agricoles, grange-étable-écurie et hangar agricole, ont été bâties à la fin du 19e siècle. Un tilleul, situé entre la grange et le logis actuel, pourrait être contemporain de cette campagne de rénovation. Dans la seconde moitié du 20e siècle, l'ancien logement, situé en contrebas du hangar, a été démoli et un nouveau logement a été bâti un peu vers l'ouest. Vers 1980, le propriétaire d'alors a pu utiliser une dérivation de la Belle pour créer un bassin d'irrigation aménagé en pièce d'eau avec une île accessible par un pont en ciment (parcelle C 22 et 300). L'ensemble a été traité en parc d'agrément avec pelouses, arbres et bosquets. Le propriétaire actuel envisage d'agrandir ce parc d'agrément par le nettoyage et la plantation de la parcelle attenante au nord (partie parcelle 24).

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle

L'ensemble des bâtiments est situé sur un terrain en pente vers la Belle. La grange-étable-écurie a sa façade sur le mur pignon sud. La grande porte d'accès est surmontée d'un arc de décharge. Le sol des quatre emplacements, chacun pour deux chevaux, est dallé. Le hangar est à piles maçonnées carrées. Nous n'avons pas été autorisée à prendre des photos.

Murscalcaire
moellon
Toittuile creuse
Jardinsarbre isolé, pelouse
Typologiesgrange à façade en pignon
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Pon Charlotte - Liège Aurélie