Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hiesse : présentation de la commune

Dossier IA16002244 réalisé en 2004

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'étudesCommunauté de communes du Confolentais
AdresseCommune : Hiesse

Des traces d'occupation gallo-romaine ont été repérées sur la commune d'Hiesse, notamment aux Vieux-Tisons. Le "chemin des Meules", ancien chemin dont on retrouve aussi la trace à Ambernac, Ansac et Manot, passe également aux Vieux-Tisons.

Ce hameau à l'étymologie incertaine était autrefois une paroisse qui a été annexée à Hiesse. L'église et le château ont disparu.

Plusieurs manoirs ont été recensés sur le terrain ou par les archives : le Mas du Puy, le Rivaud, le Pignoux, l'Herbaudie, Lémarie, les Vieux-Tisons. La commune compte 100 feux en 1789. La commune atteint son maximum de population en 1911 avec 626 habitants. Une observation de l'ancien cadastre de 1825 prouve qu'à cette date, le village d'Hiesse était inhabité. Seuls l'église et le presbytère y figurent. Les premières habitations sont apparues au milieu du XIXe siècle et se sont multipliées au début du XXe siècle. En 1898, on a changé l'orientation de l'église pour placer l'entrée du côté du village et de la route.

A partir de 1913 et jusqu'au milieu du XXe siècle, la ligne de chemin de fer du "Petit Mairat" traversait le sud de la commune. La gare d'Hiesse était surnommée "la gare aux Lapins".

La commune d'Hiesse est située sur un plateau pauvre, entre les vallées de la Vienne et de la Charente, à la frontière entre le bassin calcaire et le socle granitique. Le paysage est parsemé de brandes, de bruyères, de landes et d'étangs, notamment au sud de la commune. Il s'agit en réalité de la végétation primitive du Confolentais. Une Zone Naturelle d'Intérêts Ecologique, Faunistique, Floristique a d'ailleurs été définie dans les brandes de Beau-Clain.

Le Clain, un des principaux affluents de la Vienne, prend sa source dans cette zone au sud de la commune, et coule vers le nord en passant à proximité du village. Il creuse une vallée faiblement encaissée.

L'altitude varie entre 170 mètres dans la vallée et 230 mètres sur le plateau à l'est de la commune.

Les matériaux utilisés pour la construction sont principalement le grès, mais aussi le calcaire blanc et le calcaire jaune de Pressac, et en moindre quantité le granit et l'alios.

L'habitat est dispersé, l'implantation humaine est très faible au sud, mais aussi à l'ouest. Le village d'Hiesse se développe sous la forme d'un village-rue au bord de la Route Départementale 30. Les Routes Départementales 740 et 948 traversent également la commune, mais à l'écart du village, respectivement au sud et à l'est. L'habitat est regroupé en hameaux composés de trois ou quatre fermes en moyenne. Les hameaux les plus importants sont Chez-Mautret et la Seunie, au sud du village. Les puits sont nombreux dans les hameaux. Ils sont parfois accostés d'un bassin servant de lavoir ou d'un abreuvoir. Les fermes sont principalement composées de bâtiments dispersés. Les logements les plus anciens sont de très petite taille, ouverts parfois uniquement d'une porte et d'une fenêtre. Les encadrements des baies en bois sont nombreux. Les pierres d'évacuation d'évier, de formes très diverses, sont parfois surmontées de fenêtres. Beaucoup de logements possèdent d'immenses pierres de fondation en granit ou alios. En 1999, Hiesse comptait 304 habitants pour une superficie de 2475 hectares, soit une densité de 12,28 habitants au kilomètre carré.

Références documentaires

Bibliographie
  • Dujardin Véronique, Moinot Emilie, Ourry Yann. Le Confolentais : entre Poitou, Charente et Limousin. Images du patrimoine n° 243, Geste éditions, 2007.

  • Dumont, Jacques. Géographie historique (2) : canton de Confolens-Nord, Les Amis du Vieux Confolens, mars 1997, numéro 61.

    p. 3-4.
  • Martin-Buchey, J. Géographie historique et communale de la Charente, Châteauneuf-sur-Charente, 1914-1917. Paris, librairie Bruno Sépulchre, réédition 1984.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes de Charente Limousine (c) Communauté de communes de Charente Limousine - Ourry Yann