Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôpital Saint-Barthélemy puis Couvent-Hôpital des Charitains puis Hôpital Aufrédy

Dossier IA17000176 réalisé en 1996

Fiche

HISTORIQUE

Selon une tradition bien ancrée dans la mémoire rochelaise, l'hôpital Saint-Barthélémy aurait été fondé par Alexandre Aufrédi, armateur de la Rochelle, tombé de l'opulence dans la pauvreté, puis redevenu riche le retour inespéré de ses navires 7 ans après leur départ. Il décida donc, avec sa femme, Pernelle, de consacrer sa nouvelle fortune aux pauvres dont il avait partagé un temps l'existence.

L'hôpital était fondé en 1203, comme l'atteste un bulle d'Innocent III. Le testament du fondateur rappelle cette fondation et en fixe la dotation, organisation administrative et religieuse qui sera maintenue jusqu'au siège de 1628. A la mort d'Aufrédi, vers 1220, l'hôpital devenait propriété de la ville et le maire, assisté de dix prud'hommes, en nommerait désormais l'administrateur et l'aumônier.

Le nouvel hôpital, situé dans l'angle sud-ouest de la place du Château, se présente d'abord comme un vaste bâtiment, orient est ouest, d'un seul niveau et à très haut comble, avec chapelle à vaste pignon à l'est sur la rue Pernelle et salle des malades à l'ouest, où le mur de clôture se prolonge jusqu'aux remparts (1214). En 1256, consécration solennelle de la chapelle sous le vocable de Saint-Jean-Baptiste.

En 1353, acquisition de l'emplacement, au sud, où le gouverneur de l'hôpital, Guillaume Massicot, fera construire en 1420 la "grande salle ou infirmerie", de même longueur que le bâtiment Aufrédi mais de moitié moins large.

En 1472, surélévation de l'un des pavillons intérieurs donnant sur le jardin, pour loger les soeurs qui desservent l'aumônerie, et ouverture, à l'ouest dans le rempart, de deux portes avec construction d'un escalier en pierre donnant accès au lavoir.

Il n'y eut plus de travaux notables jusqu'en 1628 si ce n'est la désaffectation de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, en 1568, et sa transformation en magasin d'artillerie par les protestants.

Après le siège de 1628, Louis XIII affecte l'hôpital aux frères de la Charité et aux hospitalières. La division des locaux s'avérant impossible, les charitains conservent la totalité de l'édifice et les deux tiers de ses revenus, tandis que les hospitalières cherchent un autre lieu pour s'établir. L'hôpital devin alors couvent-hôpital et connut de grandes transformations pour répondre à cette double vocation. Les Charitains rétablirent, en la remblayant, la grande salle Aufréi qui était en contrebas de l'ancienne chapelle et construisirent une église adossée au mur sud de ce bâtiment et séparé encore par une cour de la grande salle construite par G. Massicot. Ces deux bâtiments, sans étage, formaient des ailes parallèles indépendantes, reliées à l'est sur la rue Pernelle par un mur de clôture et communiquant à l'ouest par un couloir ou passage extérieur qui les mettait en relation avec les servitudes (deux groupes de constructions disposées en carrés plus ou moins réguliers autour de cou ou de jardin intérieurs). Outre la nouvelle chapelle de la Charité, fut bâtie en 1641 le mur de clôture sur la rue Saint-Côme avec une porte cochère donnant accès à des hangars, écuries, remise et grenier à foin. A l'angle de la rue Saint-Côme et de la place du Château, fut établi le cimetière. En 1643, le duc de Saint-Simon donna aux religieux l'ancienne porte Neuve ou du Petit-Comté, qu'ils surélevèrent d'une petite construction contenant deux chambres de communication directe avec les bâtiments de l'hôpital. Elle prit alors le nom de voûte de la Charité.

En 1704, construction d'une salle pour malades, avec cave au-dessous, et de chambres pour les religieux avec " aspect à l'occident" sur le passage reliant, à l'ouest, les deux grandes salles. Peu après furent bâties, à l'intérieur de la cour la plus proche de la rue Aufrédy, des galeries en forme de cloître, réservées à l'usage des religieux. En 1750, construction de latrines destinées aux deux salles des malades. A la même époque, on raccorde à la façade de la rue Aufrédy une petite maison qui devient la "montre de l'apothicaire". Celle-ci est reliée à la salle des malades par le prolongement du couloir extérieur, transformé en galerie d'entrée après l'ouverture de la porte principale sur la rue Aufrédy. En 1775, Louis XV octroie 30 000 livres aux religieux pour surélever les deux grandes salles d'un étage, en réservant le premier aux soldats et officiers malades de la garnison. Les plans et devis en furent dressés par Mr de Charleville, directeur des fortifications. Ces agrandissements firent plus que doubler l'importance de l'hôpital et lui donnèrent son aspect grandiose d'aujourd'hui. La même année furent acquises trois masures joignant l'hôpital, rue Aufrédy, pour y aménager des salles de vénériens et de galeux, mais ce projet n'aboutit pas. Le 5 mars 1791, les religieux durent quitter l'hôpital qui redevint propriété de la ville.

De 1801 à 1808, l'histoire de l'hôpital est toute entière contenue dans les tractations pour son acquisition par le département de la guerre. Suite au décret du 18 avril 1811, qui prévoyait la remise aux ville des bâtiments militaires, la ville refusa de reprendre l'hôpital à sa charge. Durant cette période d'importants travaux, qui n'étaient qu'un palliatif, furent exécutés. En 1810, l'ingénieur de Verdon présente des plans de réfection dans le but, qui sera constant tout au long du XIXe siècle, de rendre l'édifice plus fonctionnel. Cette année-là, l'église des charitains et les salles basses qui s'y adossaient furent démolies, dégageant ainsi une vaste cour (la cour des Acacias) entre les deux grands bâtiments nord et sud. En 1814, débutèrent les travaux de construction du grand escalier. En 1815, nouveau projet de restauration concernant notamment le pavillon des soeurs (qui assurèrent le service de l'hôpital de 1801 à 1839) et les dépendances dans une grande aile perpendiculaire aux deux anciens bâtiments (avec une chapelle à son extrémité nord), où sera aménagé un hôpital de siège à l'épreuve de la bombe, achevé en 1818. En 1819 et 1820, construction notamment, sur la rue Aufrédy, et dans l'axe de la rue de l'Escale, de la porte d'entrée, grande serlienne surmontée d'une autre plus petite, qui donne à la façade son aspect définitif. Cette façade sera ensuite prolongée jusqu'à l'angle de la rue Saint-Côme avec l'acquisition de maison aliénées à la Révolution. Le plancher du premier étage du bâtiment d'Aufrédi est ensuite refait : c'est en creusant le sol inférieur pour y établir les colonnes de support que furent mis à jour le caveau du fondateur et les sépultures de la chapelle Saint-Jean. En 1824, on prévoit de démolir ce qui reste des vieilles servitudes (boulangerie, buanderie, boucherie), qui vont être réinstallées dans les casemates de l'hôpital de siège, ce qui a pour effet de dégager la partie sud-ouest de l'hôpital. En 1831, construction du hangar et d'une buanderie le long du mur de clôture de la rue Saint-Côme. De 1833 à 1837, sont effectués des travaux dans le bâtiment prolongeant le pavillon des latrines, sur la rue Pernelle, destiné en principe à divers magasins. Les soeurs cessant leur service le 31 décembre 1839, les sept salles des premier et deuxième étages de leur aile seront transformées en autant de chambres de malades de onze lits. La maison située à l'ouest, sur la rue Aufrédy, fut achetée pour le logement du personnel. En 1847 et 1848, construction d'une nouvelle pharmacie au rez-de-chaussée de la maison, l'ancienne « montre » étant transformée en magasin. En 1849 et 1850, on finit de raccorder la nouvelle maison à la façade de la rue Aufrédy. En 1851 et 1852, agrandissement des fenêtres de la « montre ». En 1856, restauration de la chapelle (à l'extrémité nord de l'aile des soeurs). En 1859, acquisition de la maison voisine de l'hôpital, à l'angle des rues Saint-Côme et Aufrédy. L'hôpital est alors constitué à peu près tel que nous le voyons aujourd'hui.

Desservi depuis 1840 par le personnel militaire d'administration, l'hôpital conserva sa vocation première jusqu'en 1949. En 1953 s'y installa le service de l'aide aux armées alliées jusqu'au départ des derniers éléments E.S en 1964. En 1965, ces vastes locaux furent affectés aux services des pensions des armées.

VocablesSaint-Jean-Baptiste, Saint-Barthélemy
AppellationsSaint-Barthélemy, puis Aufrédy
Parties constituantes non étudiéescour, jardin, communs
Dénominationshôpital
Aire d'étude et cantonRochelle centre (La) - Rochelle (La)
AdresseCommune : La Rochelle
Adresse : 4 rue
Aufrédy
Cadastre : 1976 AD 79

Hôpital Saint-Barthélemy fondé en 1203, comme l'atteste une bulle d'Innocent III, par l'armateur Alexandre Aufrédi et Pernelle, sa femme. A la mort d'Aufrédi vers 1220 il fut remis à la ville, c'était un bâtiment d'un niveau, à haut comble, avec chapelle à l'est sur la rue Pernelle et salle des malades à l'ouest. La chapelle Saint-Jean-Baptiste fut consacrée en 1256. En 1420, Guillaume Massicot, gouverneur de l'hôpital, fera bâtir une grande salle parallèlement au sud. En 1568, les protestants transforment la chapelle en magasin d'artillerie. Après le siège de 1628, Louis XIII affecte l'hôpital aux frères de la Charité ; l'hôpital-couvent connut alors des transformations : agrandissement de la salle Aufrédi sur l'emplacement de l'ancienne chapelle et construction d'une église contre ce bâtiment au sud, avec cour le séparant de la salle bâtie par Massicot. En 1641, construction du mur de clôture sur la rue Saint-Côme (avec porte cochère pour l'accès aux hangars, remises, écuries et grenier à foin), puis établissement du cimetière à l'angle nord-ouest ; en 1643, le duc de Saint-Simon donna aux charitains la porte Neuve ou du Petit-Comte qu'ils surmontèrent de deux chambres et qui prit alors le nom de voûte de la Charité. En 1704, construction d'une salle de malades sur cave et de chambres pour les religieux, puis d'un cloître, d'une maison d'apothicaire et d'une entrée au sud. En 1775, surélévation d'une des deux grandes salles, sur plans de Charville, directeur des fortifications ; en 1780, construction de petits bâtiments dans la cour au sud de l'église. Le 5 mars 1791, les religieux durent quitter l'hôpital qui redevint propriété de la ville ; de 1801 à 1808, tractations pour son acquisition par le département de la guerre ; en 1810, démolition de l'église dégageant la cour des Acacias. L'ingénieur de Verdon présente un projet de réfection ; en 1814, est commencé le grand escalier ; en 1815, autre projet de restauration en particulier du pavillon des soeurs (au service de l'hôpital de 1801 à 1840) et aménagement d'une aile, perpendiculaire aux deux anciens bâtiments, avec chapelle au nord ; en 1819 et 1820, l'actuelle porte d'entrée est aménagée, puis la façade prolongée vers la rue Saint-Côme. En 1831, construction d'un hangar et de la buanderie à l'ouest et, de 1833 à 1837, de bâtiments à l'est. En 1847 et 1848, établissement d'une nouvelle pharmacie ; restauration de la chapelle en 1856 et aménagement de la partie sud-ouest en 1859. Géré depuis 1840 par l'administration militaire, l'hôpital gardera sa vocation jusqu'en 1949, puis connaîtra des transformations et l'adjonction du bâtiment nord au 20e siècle.

Période(s)Principale : 1er quart 13e siècle
Principale : 1er quart 15e siècle
Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates1203, daté par source
1420, daté par source
1704, daté par source
Auteur(s)Auteur : Charville ingénieur militaire attribution par source
Auteur : Verdon de ingénieur militaire attribution par source
Murscalcaire
enduit
pierre de taille
moellon
Toittuile creuse, ardoise
Étagessous-sol, 2 étages carrés
Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
Techniquessculpture
Précision représentations

Sujet : colonnes, support : entrée, escalier principal, salle ; sujet : feuilles, support : chapiteaux de l'escalier.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Procès-verbal de visite de l'hôpital Auffrédy par le commissaire des guerres Cazumat et les officiers du génie Godard et De Verdon, le 6 février 1810.

    "Les quatre salles des malades sont humides, mal aérées, mal éclairées. La salle nord du 1er étage n'a pour fenêtres que des lucarnes sous mansardes. Les murs de l'église menacent ruine, sa charpente est pourrie ; plusieurs entablements des fenêtres sont tombés. Le grand escalier est en ruine et condamné, on ne se sert que d'un couloir trop étroit pour deux personnes (celui de l'angle N. O de la salle N du rez-de-chaussée). Les 20 soeurs de la Sagesse, obligées de quitter leurs logements en ruine, se sont établies dans un magasin, où l'on a dressé une simple cloison en planches qui les sépare des malades, que par moments on est forcé d'installer dans l'autre partie du magasin. Les prisonniers ne peuvent être suffisamment surveillés, faute de salles spéciales pour les consignés. Absence aussi de salle pour les vénériens et les galeux".

    Le chef du génie proposé en conséquence les améliorations suivantes.

    Nécessité d'acheter les maisons voisines, destinées de tout temps à l'agrandissement de l'hôpital et aliénées pendant la Révolution. Démolir l'église et les petits bâtiments attenants. Construire deux nouvelles salles sur rue de l'Infirmerie. Déplacer et reconstruire l'escalier allant du vestibule aux salles du rez-de-chaussée, ainsi que celui du 1er étage. Reconstruire la salle nord du 1er étage. Reconstruire une chapelle et une salle de bains. Réparer le logement des soeurs.

    L'avant-toisé s'élévait à la somme de 44 300 francs.

    Tous ces articles ayant reçu l'approbation ministérielle, sauf la question d'achat, qui fut ajournée, les démolitions commencèrent en juin. Vers la fin de 1810, il ne restait plus une seule pierre des locaux condamnés : le champ devenait libre pour la réédification.

    Extrait de DELMAS (Dr Louis), L'hôpital militaire d'Auufrédy à La Rochelle, p. 151-152.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Charente-Maritime : 3 X 1 (an VIII - 1825).

  • A. M. La Rochelle : Registre des Délibérations du Conseil municipal (19 pluviose an IX [8 février 1801], projet du gouvernement de s'approprier l'hôpital pour y établir un hôpital militaire ; 18 ventose an 10 [9 mars 1802], l'hôpital est rendu à la ville ; 12 germinal an X [2 avril 1802], sa direction est confiée aux soeurs de la Sagesse ; 9 thermidor an IX [28 juillet 1801], projet de démolition de la voûte de la Charité ; 22 thermidor an IX [5 juillet 1802], le conseil municipal vote la démolition de cette voûte ; 16 messidor an IX [5 juillet 1802], élargissement de la rue où était située la voûte de la Charité ; 18 février 1836, rapport au sujet de la concession d'eau de l'hôpital ; 14 janvier 1867, projet de classement des archives provenant de l'aumônerie de Saint-Berthomé fondée en 1202 ; 4 février 1884, projet de suppression de l'hôpital militaire ; 19 juin 1885, projet d'établissement d'une école d'enfants de troupe dans les bâtiments devenus vacants par le transport des malades militaires dans les bâtiments de l'hospice civil ; 12 février 1891, édition d'une histoire de l'hôpital Aufredi par le docteur Delmas, médecin chef de l'hôpital militaire Aufrédi.

  • A. M. La Rochelle : Inventaire XIXe-XXe siècles, n° 2219..

  • B. M. La Rochelle : Fonds hôpital Saint-Barthélémy.

Documents figurés
  • [Plan de l'hôpital]. 1724. Claude Masse (Bibl. Génie : Ms 504, f° 131 G, Recueil des plans de La Rochelle, feuille 76, fig. 11).

  • Place de la Rochelle. Feuille de dessin relative aux divers travaux à exécuter à l'hôpital militaire d'Auffrédy. Ss date [début XIXe siècle]. Duclos. Encre, lavis, aq. Plan (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 14).

  • Place de la Rochelle. Feuille de dessin relative aux divers travaux à exécuter à l'hôpital militaire d'Auffrédy. Ss date [début XIXe siècle]. Guyot, Duclos. Encre, lavis, aq. Plans, coupes (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 14).

  • Corps impérial du Génie. Direction de La Rochelle. Place de La Rochelle. Exercice an 1810. 1ère feuille de dessin. Plan du rez-de-chaussée de l'hôpital d'Auffredy et des changement que l'on propose pour l'amélioration de cet établissement, en conséquence des ordres de son excellence le ministre de la guerre en date du 20 janvier 1810. 20 mars 1810. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°149].

  • Place de la Rochelle. Feuille de dessin relative aux divers travaux à exécuter à l'hôpital militaire d'Auffrédy. Ss date [début XIXe siècle]. Duclos. Encre, lavis, aq. Plan (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 14).

  • Place de la Rochelle. Feuille de dessin relative aux divers travaux à exécuter à l'hôpital militaire d'Auffrédy. Ss date [début XIXe siècle]. Guyot, Duclos. Encre, lavis, aq. Plans, coupes (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 14).

  • Corps impérial du Génie. Direction de La Rochelle. Place de La Rochelle. Exercice an 1810. 1ère feuille de dessin. Plan du rez-de-chaussée de l'hôpital d'Auffredy et des changement que l'on propose pour l'amélioration de cet établissement, en conséquence des ordres de son excellence le ministre de la guerre en date du 20 janvier 1810. 20 mars 1810. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°149].

  • Corps impérial du Génie. Direction de La Rochelle. Place de La Rochelle. Exercice an 1810. 2e feuille de dessin. Plan du 1er étage de l'hôpital d'Auffredy et des changement que l'on propose pour l'amélioration de cet établissement, en conséquence des ordres de son excellence le ministre de la guerre, en date du 22 janvier 1810. 20 mars 1810. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°149[2]).

  • Corps impérial du Génie. Direction de La Rochelle. Place de La Rochelle. Exercice an 1810. 4e feuille de dessin. Coupe prise sur la ligne EF du plan de l'hôpital d'Auffredy et des changements que l'on propose pour l'amélioration de cet établissement, en conséquence des ordres de son excellence le ministre de la guerre, en date du 22 janvier 1810. 20 mars 1810. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3 n° 149 [4]).

  • Corps royal du Génie. 1815. Direction de La Rochelle. Bâtiment militaire. Hôpital d'Auffredy. Projet général d'achèvement et de restauration de l'hôpital militaire d'Auffredy. 1ère feuille de dessin. 15 janvier 1815. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art. 3, n°193[1]).

  • Corps royal du Génie. 1815. Direction de La Rochelle. Hôpital d'Auffredy. Projet général d'achèvement et de restauration de l'hôpital militaire d'Auffredy. 2e feuille de dessin. Souterrains. 15 janvier 1815. De Verdon. Encre, Place de la Rochelle. Hôpital d'Auffrédy. Plan du rez-de-chaussée et des changements... 15 janvier 1810. De Verdon. Encre, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Casernements, art. 9, carton 1).

  • Corps royal du Génie. 1815. Direction de La Rochelle. Hôpital d'Auffredy. Projet général d'achèvement et de restauration de l'hôpital militaire d'Auffredy. 3e feuille. Rez-de-chaussée. 15 janvier 1815. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°193[3]).

  • Corps royal du Génie. 1815. Direction de La Rochelle. Hôpital d'Auffredy. Projet général d'achèvement et de restauration de l'hôpital militaire d'Auffredy. 4e feuille de dessin. Premier étage. 15 janvier 1815. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°193[4]).

  • Corps royal du Génie. 1815. Direction de La Rochelle. Hôpital d'Auffredy. Projet général d'achèvement et de restauration de l'hôpital militaire d'Auffredy. 5e feuille de dessin. Coupe prise suivant la ligne ABCDEF. 15 janvier 1815. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°193[5]).

  • Projet de distributions verticales de la cour de l'aumônerie à l'hôpital d'Auffredy. 1er croquis. [1815]. De Verdon. Encre, lavis (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°193[6]).

  • Projet de distributions verticales de la cour de l'aumônerie à l'hôpital d'Auffredy. 3e croquis. [1815]. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°193[7]).

  • Hôpital d'Auffrédy. Projet général de restauration. 15 janvier 1815. Emery. Encre, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Casernements, art. 9, carton 1).

  • Hôpital d'Auffrédy. Projet général de restauration. [Plan du rez-de-chaussée]. 15 janvier 1815. Emery. Encre, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Casernements, art.9, carton 1).

  • Hôpital d'Auffrédy. Projet général de restauration. [Souterrains]. 15 janvier 1815 Emery. Encre, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Casernements, art. 9, carton 1).

  • Place de la Rochelle. Exercice 1818 pour 1819. Plan d'une partie de l'hôpital d'Auffrédy représentant les travaux exécutés en 1818 et ce qui reste à faire en 1819 pour achever le pavillon des soeurs et en établir la communication avec les autres parties du bâtiment. 1818. De Verdon, Emery. Encre, lavis, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 8).

  • Plan de l'hôpital du Siège et du pavillon des soeurs au-dessus de l'hôpital d'Auffrédy. Exercice 1818. 1818. De Verdon, Emy. Encre, lavis, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 8).

  • Place de la Rochelle. Exercice 1818. Dessin indiquant l'état actuel des travaux et ce qui reste à faire à l'hôpital d'Auffrédy d'après le projet général d'achèvement et de restauration. 1818. Emmery, de Verdon. Encre, lavis, aq.. Plan et coupe (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 8).

  • Place de la Rochelle. Fragment du plan de l'hôpital militaire d'Auffrédy...14 octobre 1819. De Verdon. Encre, lavis, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 8).

  • Etat estimatif, par extraordinaire, de la dépense à faire pour l'exécution de divers travaux dans l'hôpital militaire, avec 4 feuilles de dessin à l'appui. 14 octobre 1819. De Verdon (A. Génie La Rochelle : Inv.1852, art. 3, n°244).

  • Place de la Rochelle. Projets pour 1822. Dessin relatif aux travaux à faire à l'hôpital militaire d'Auffrédy. 1821. Emy, De Verdon. Encre, lavis, aq. Plan, coupes, élévation (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 11).

  • Dessin relatif aux travaux à exéuter à l'hôpital militaire d'Aufredy. 28 février 1822. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Inv. 1852, art.3, n°273).

  • Feuille de dessin relative aux projets des bâtiments militaires pour 1822, savoir : n°4 et 5, restauration et nouvelles distributions de la Gloire (Cordeliers) ; n°23 et 24, amélioration et latrines à construire aux casernes A et B ; n°30, réparation du corps de garde et du passage de la porte Royale ; n°31, amélioration à l'hôpital militaire ; n°32 réparation de la cuisine du logement du directeur ; n°33 établissement d'un cachot au 1er étage de la tour de la Lanterne servant de prison militaire. 28 février 1822. Le chef du Génie De Verdon (A. Génie la Rochelle : Inv. 1852, art. 3, n°273).

  • Corps royal du génie. Direction de la Rochelle. Place de la Rochelle.1822 pour 1823. Dessin relatif aux déblais à faire en avant de la façade de l'ouest du pavillon des soeurs de l'hôpital Auffrédy représentant l'état actuel. 26 décembre 1822. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plans et coupe (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 12).

  • Place de la Rochelle. Projets pour 1824. Dessin relatif à la reconstruction du plancher de la salle... A l'hôpital d'Auffrédy. 6 février 1824. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plans et coupes (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 13).

  • Dessin relatif à la reconstruction du plancher de la salle de l'étage, au nord, à l'hôpital d'Auffrédy. 29 juin 1824. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plan et coupe (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 13).

  • Place de la Rochelle. Projets pour 1825. Plan de l'hôpital de siège, sous le pavillon dit des soeurs à l'hôpital militaire d'Auffrédi. 29 décembre 1824. De Verdon. Encre, lavis, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 13).

  • Place de la Rochelle. Projets pour 1825. Plan de l'hôpital militaire relatif aux travaux projetés pour 1825. 29 décembre 1824. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plan, élévation, coupe (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 13).

  • Hôpital militaire d'Auffredy coté E au plan général, plan du rez-de-chaussée. 19 février 1825. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Atlas des bâtiments militaires, carton G, feuille 14a).

  • Hôpital militaire d'Auffredy coté E au plan général. Plan du premier étage. 19 février 1825. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Atlas des bâtiments militaires, carton G, feuille 15a).

  • Hôpital militaire d'Auffredy coté E au plan général. Plan du 2e étage du pavillon des soeurs et du 1er étage des autres parties de l'hôpital. Plan des combles. 19 février 1825. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Atlas des bâtiments militaires, carton G, feuille 16a).

  • Hôpital militaire d'Auffredy coté E au plan général. Plan des caves et souterrains. 19 février 1825. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Atlas des bâtiments militaires, carton G, feuille 17a).

  • Hôpital militaire d'Auffredy coté E au plan général. Elévation suivant AB. Elévation et coupe suivant FGHIK. Coupe et élévation suivant CDE. Coupe suivant LM. 19 février 1825. De Verdon. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : Atlas des bâtiments militaires, carton G, feuille 18a).

  • Feuille de dessin relative aux magasins à construire dans le prolongement du bâtiment des latrines de l'hôpital militaire. 29 novembre 1826. Guyot Duclos. Encre, lavis, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 14).

  • Place de la Rochelle. Projet pour 1828. Plan du 1er étage de l'hôpital militaire. 1827. Guyot Duclos. Encre, lavis, aq. Plans et coupes (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 14).

  • Place de la Rochelle. Projet pour 1828. Plan de l'hôpital de siège et des caves. 27 novembre 1827. De Verdon (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 14).

  • Place de la Rochelle. Projets pour 1828. Feuille de dessin relative aux divers travaux à faire à l'hôpital militaire d'Auffrédy. 1827. Guyot Duclos. Encre, lavis, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 14).

  • Projet pour 1831. Feuille de dessin relative aux travaux à faire à l'hôpital militaire Auffrédy. 30 décembre 1830. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plan (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 15).

  • Projet pour 1831. Feuille de dessin relative aux travaux à faire à l'hôpital militaire d'Auffrédy. 30 décembre 1830. De Verdon. Encre, lavis, aq. Coupe, élévation (A. G'nie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 15).

  • Projets pour 1831. Feuille de dessin relative aux travaux à faire à l'hôpital militaire d'Auffrédy. 30 décembre 1830. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plan (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 15).

  • Projet pour 1832. Dessin relatif aux travaux à faire à l'hôpital militaireAuffrédy, coté E. 3 novembre 1831. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plan (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 15).

  • Dessin représentant le plan d'ensemble des bâtiments de l'hôpital militaire d'Auffrédy avec les changements et améliorations projetées. 15 novembre 1832. De Verdon. Encre, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 15).

  • Place de la Rochelle. Projets pour 1833. 15 novembre 1832. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plan et coupe (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 15).

  • Projet pour 1834. Feuille de dessin relative aux travaux à faire à l'hôpital militaire d'Auffrédy. 17 mars 1834. De Verdon. Encre, lavis, aq. Plan et coupe (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 16).

  • Plan masse de l'hôpital militaire à l'appui du rapport sur la construction demandée d'une chapelle. 1837. De Verdon (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 17).

  • Plan... Faisant connaître l'emplacement proposé pour l'établissement d'unechapelle... 22 novembre 1837. De Verdon. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 17).

  • Dessin relatif à l'érection d'une chapelle projetée à l'hôpital militaire d'Auffrédy. 30 mars 1838. De Verdon. Plans, coupes, élévation (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 17).

  • Plan d'une partie de l'hôpital militaire d'Auffrédy relatif au projet d'une nouvelle salle de bain et quelques améliorations dans les salles des malades. 29 octobre 1838. De Verdon. Encre, aq. (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 17).

  • Travaux à faire à l'hôpital militaire côté E à l'occasion de la mise en régie. 31 janvier 1840. Roux. Encre, lavis. Plans (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 18).

  • Travaux à faire à l'hôpital militaire côté E à l'occasion de la mise en régie. 31 janvier 1840. A. Potel. Plan, coupes (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 18).

  • Projets pour 1841. Travaux d'amélioration et d'appropriation de l'hôpital militaire côté E à l'état de mise en régie. 18 avril 1841. A. Potel. Encre, lavis, aq. Plans, coupes, élévation (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 18).

  • Projets pour 1841. Travaux d'amélioration et d'appropriation de l'hôpital militaire côté E à l'état de mise en régie. 18 avril 1841. A. Potel. Encre, lavis, aq. Plans, élévation et coupes (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 18).

  • Projets pour 1841. Hôpital militaire côté E. 18 avril 1841. A. Potel. Encre, lavis, aq. Plans et coupes (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 18).

  • Travaux d'amélioration et d'appropriation de l'hôpital militaire à l'état de mise en régie. 5 février 1842. Savary. Plan, élévation (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 18).

  • Place de la Rochelle. Travaux d'appropriation à l'hôpital militaire. 28 octobre 1842. Savary. Encre, lavis, aq. Plans et coupe (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 19).

  • Place de la Rochelle. Projet pour 1844. Travaux d'appropriation à l'hôpital d'Auffrédy. 10 juin 1844. Savary. Encre, lavis, aq. Plans, coupes, élévations (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 19).

  • Place de la Rochelle. Amélioration de l'hôpital militaire. 22 février 1845. Savary. Plans, coupes, élévations, croquis (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 19).

  • Place de la Rochelle. Amélioration de l'hôpital militaire. 26 janvier 1846. Savary. Encre, lavis, aq. Plans, coupes, élévation (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 19).

  • Place de la Rochelle. Amélioration de l'hôpital militaire. 14 janvier 1847. Savary. Encre, lavis, aq. Plans, coupes, élévation (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 20).

  • Place de la Rochelle. Améliorations diverses à l'hôpital militaire. 20 novembre 1851. Fourcade. Encre, lavis, aq. Plans (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 21).

  • Place de la Rochelle. Hôpital militaire E. Restauration et agrandissementde la chapelle. 30 novembre 1855. Delmas. Plans et coupes. (A. Génie Vincennes, La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 21).

  • Atlas des bâtiments militaires. Place de la Rochelle. Hôpital militaire d'Affrédy. Plan des caves et du soubassement du bâtiment des soeurs. 1857, mis à jour le 21 juin 1893. Encre, lavis (A. Génie La Rochelle, carton C).

  • Place de la Rochelle. Hôpital militaire E. Transporter les bains... 31 décembre 1857. Livet. Encre, lavis, aq. Plans et coupes (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 21).

  • Place de la Rochelle. Hôpital militaire Auffrédy. Améliorations militaires. 29 mars 1860. Pouzols. Encre, lavis, aq. Plans, coupes, élévation (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 22).

  • Place de la Rochelle. Hôpital militaire d'Auffrédy. Améliorations diverses [glacière]. 11 janvier 1862. Thibouville. Encre, lavis, aq. Plans, coupes, élévations (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 22).

  • Croquis annexé à la conférence du 25 mars 1873 sur les améliorations à apporter à l'hôpital militaire E. 1873 ; De La Sauzaye. Encre et aq. Plan-masse (A. Génie Vincennes. La Rochelle. Art. 8, section 1, carton 23).

  • Atlas des bâtiments militaires. Hôpital Auffredy. Plan d'ensemble. Plan du rez-de-chaussée. 9 août 1907. Masselin. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle).

  • Atlas des bâtiments militaires. Hôpital militaire d'Auffredy. Plan du 1er étage du bâtiment des soeurs et du bâtiment neuf. 27 juillet 1893. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle).

  • Atlas des bâtiments militaires. Hôpital militaire d'Auffredy. Plan du 2e étage. 9 août 1907. Masselin. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle).

  • Atlas des bâtiments militaires. Hôpital militaire Auffredy. 10 septembre 1907. Masselin. Encre, lavis, aquarelle (A. Génie La Rochelle : carton B).

  • Façades successives sur la rue Pernelle, en 1203, 1810, 1833. E. L'Evêque (B.M. La Rochelle : manuscrit 2196, p. 80).

    p. 80
  • Façades successives sur la rue Aufredi : 1420, 1770, 1820. E. L'Evêque (B.M. La Rochelle : manuscrit 2196, p. 82).

    p. 82
  • Plan de l'hôpital Aufredi de 1420 à 1628. E. L'Evêque (B.M. La Rochelle : manuscrit 2196, p. 88).

    p. 88
  • Plan de l'hôpital Aufredi de 1420 à 1628. E. L'Evêque (B.M. La Rochelle : manuscrit 2196, p. 88).

    p. 104
  • Plan de l'hôpital dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle (d'après le plan de 1740). E. L'Evêque (B.M. La Rochelle : manuscrit 2196, p. 106).

    p. 106
  • Plan de l'hôpital Aufredi actuel. E. L'Evêque (B.M. La Rochelle : manuscrit 2196, p. 108).

    p. 108
  • La Rochelle. Hôpital militaire d'Aufrédy. La chapelle. Carte postale (A.M. La Rochelle : 5 Fi 2468).

  • La Rochelle. Hôpital militaire d'Aufrédy. Grand escalier et vestibule. Carte postale (A.M. La Rochelle : 5 Fi 2467).

  • La Rochelle. Hôpital militaire d'Aufrédy. Salle d'honneur. Carte postale (A.M. La Rochelle : 5 Fi 2459).

  • La Rochelle. Hôpital militaire d'Aufrédy. Salle Desgenettes. Carte postale (A.M. La Rochelle : 5 Fi 2463).

  • La Rochelle. Hôpital militaire d'Aufrédy. La cuisine. Carte postale (A.M. La Rochelle : 5 Fi 2460).

  • La Rochelle. Hôpital militaire d'Aufrédy. Médecine. Couloir des isolés. Carte postale (A.M. La Rochelle : 5 Fi 2461).

Bibliographie
  • Arcère, père Louis-Étienne. Histoire de la ville de La Rochelle et du pays d'Aulnis. La Rochelle : Desbordes, 1756-1757 ; reprints Marseille : Laffite, 1975, 2 tomes.

    p. 516-517
  • Béraud, Rémi. Petite encyclopédie monumentale et historique de La Rochelle. La Rochelle : Editions Rupella, 1981, ill.

    p. 93-94, 159
  • DELMAS, Louis, L'hôpital militaire d'Auffredy à La Rochelle. La Rochelle, 1891.

  • DENIFLE, R.P. Henri, O.P., La désolation des églises, monastères et hôpitaux en France pendant la guerre de Cent-ans. P. 183-184, n° 446.

    p. 183-184
  • Histoire de La Rochelle. Marcel Delafosse, dir. Toulouse : Privat, 1985, p. 18.

    p. 18
  • Jourdan, Jean-Baptiste-Ernest-Marcou. Éphémérides historiques de la Rochelle. - La Rochelle : Siret, 1861-1871 ; reprints Marseille : Lafitte, 1979, 2 vol., 596 et 620 p.

    t. 2, p. 123-125
  • Jourdan, Jean-Baptiste-Ernest. La Rochelle historique et monumentale. La Rochelle : A. Siret, 1884.

    p. 103-104
  • L'EVEQUE, Eugène, La Rochelle. Notes (B.M. La Rochelle : Ms L'Evêque 2196, cahier n° 4), p. 81-111.

    p. 81-111
  • L'EVEQUE, Eugène, 21 lettres Rochelaises (1857-1859) de J. Jourdan, 2e cahier : 11e à 19e lettres (B.M. La Rochelle : Ms 2191), 19e lettre rochelaise (2 avril 1859), p. 164-165.

    p. 164-165
  • Masse, Claude. Recueil des plans de La Rochelle [copiés ou dessinés en 1728]. La Rochelle : Editions Rupella, 1979, table qui accompagne la feuille 2, feuille 6, rubrique 20, table en forme de mémoire relative au plan de la feuille 19 [en réalité 23], feuille 25 [9].

  • Moisy, François, Le rétablissement des structures catholiques après le siège de La Rochelle (1628-1648). Revue du Bas-Poitou et des provinces de l'ouest, 82e année, 1971.

    p. 368-370
  • MOULIN, Monique, L'architecture civile et miltaire au XVIIIe siècle en Aunis et Saintonge. La Rochelle : Quartier latin, 1972, p. 77-78.

    p. 77-78
  • RICHEMOND, L de, Chartes en langue vulgaire, de 1219 à 1250. Paris : Dumoulin, 1863, VI-10 p, ill.

  • Vaux de Foletier, François de. La Rochelle d'autrefois et d'à présent. La Rochelle : F. Pijollet, 1923.

    p. 119-120
  • BARDONNET, Th, Le terrier du grand fief d'Aunis. Texte français de 1246. In : Mém. Soc. Antiq. Ouest, Ie s, t. 38, 1874, p. 177, note 2.

    p. 177
  • COUTANT, R.P. Bernard, Querelles de préséance (en Aunis et Saintonge). In : Soc. Et. Folkloriques Centre-Ouest, t.V, 1971, p. 60-61.

    p. 60-61.
  • MALARD, M., Historique de l'hôpital militaire Aufredi de La Rochelle. In : Revue du service de Santé militaire, t. CIV (1936), p. 867-949.

    p. 867-949
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Mailles Dominique