Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de campagne

Dossier IA79002341 réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénominationmaison de campagne
Parties constituantes non étudiéescour, portail, allée, écurie, hangar agricole, remise, poulailler, buanderie
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCelles-sur-Belle - Celles-sur-Belle
AdresseCommune : Celles-sur-Belle
Lieu-dit : Verrines-sous-Celles
Cadastre : 1818 D 58 ; 1981 AN 63

L'ensemble a été reconstruit avant 1871 sur l'emplacement d'une propriété figurée sur l'ancien plan cadastral. Durant le mois d'avril 1871, des annonces dans le journal Le Mellois, proposent d'affermer "une jolie maison de campagne, sise à Grand-Fond, près et commune de Verrines, canton de Celles, composées (sic) d'un vestibule, salle de billard, salle à manger, office, salon de compagnie, cuisine, souillarde, fruitière, salle de bains, etc. le tout au rez de chaussée, cinq chambres à coucher, dont deux avec grands cabinets, au premier étage et un vaste grenier sur le tout. Immenses servitudes comprenant basse-cour, bûcher, buanderie, écurie pouvant loger plusieurs chevaux, fenil et remise". Il s'agit vraisemblablement de cette propriété. Elle a appartenu à Pontenier de La Girardière qui a publié en 1909 chez Jouve à Paris un "Abgrégé de l'histoire de Melle et Histoire de Verrines-sous-Celles".

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle

La propriété est close d'un mur en moellon le long de la D 103 et de la rue du prieuré au nord-est ; un grillage la clôture au sud et à l'est. Elle est accessible au nord par une porte piétonne, couverte, en arc surbaissé, peut-être faite de remplois ; au sud par un portail à piles maçonnées et une allée de platanes. L'accès principal aux logis et dépendances, construits autour d'une cour fermée, se fait par un portail à quatre piles maçonnées. Le logis présente sa façade, à trois travées et porte centrale, sur le mur gouttereau ouest. Un perron de deux marches donne accès à la porte principale dont le linteau est surmonté d'une corniche moulurée. Les élévations antérieures du logis et des communs accolés sont sommées d'une corniche moulurée. Le chaînage est harpé. Les encadrements des baies sont saillants. Le comble à surcroît est très haut et s'apparente à un étage. Les souches de cheminées indiquent la présence de deux murs de refend. Un magnolia a été planté dans la cour du logis.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
toit à longs pans
croupe
pignon couvert
Jardinsarbre isolé
Typologiesgrange à façade en gouttereau
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Pon Charlotte - Liège Aurélie