Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison dite la Gaité ou la Garaudière, actuellement maison

Dossier IA17047578 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesjardin
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Saint-Jean-de-Liversay
Lieu-dit : Marnerie (la)
Cadastre : 1811 A 1368 ; 2019 ZB 14

La maison ou "hutte de la Gaité" apparaît sur le plan cadastral de 1811, au bord d'un canal reliant le canal de ceinture de la digue des marais desséchés et la Sèvre Niortaise. Elle appartient alors à Alexis Guérin (1738-1818), pêcheur, époux de Marie-Madeleine Giraudeau (1752-1834). En 1827 et 1829, celle-ci, veuve, vend la maison, appelée "la Garauderie", à Jean Jourdain puis à Pierre-André Tardy, tout en en conservant l'usufruit. La maison, alors composée d'une seule pièce en rez-de-chaussée, lui a été léguée par ses parents, Pierre Giraudeau et Marie-Madeleine Audineau, lesquels en avaient dû hériter des parents de cette dernière, Louis Audineau (1691-1740), batelier, et Madeleine Lucas.

Au recensement de 1846, vivent là deux frères et leurs familles : Charles Michaud (1820-1858), cultivateur, époux de Françoise Lange, et Louis Michaud (1817-1886), aubergiste, époux d'Anne Lange. Au recensement de 1866, la Garaudière est habitée par le gendre et la fille du premier, Auguste Barbotin et Amélie Michaud. En 1921, Jules Sausseau (1864-1928) et Victorine Barbotin, fille des précédents, y vivent. La maison actuelle a dû être reconstruite dans la seconde moitié du 19e siècle.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle

La maison est située en retrait par rapport à la voie, derrière un jardin qui la sépare du chemin de halage et de la Sèvre Niortaise. Comprenant un étage, sa façade, couronnée par une génoise, présente deux travées d'ouvertures, avec appuis saillants.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
TypologiesMaison indépendante, Marais mouillés, 2

Repéré de niveau 2.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1827, 1er juillet : vente d'une maison appelée la Garoderie, à Saint-Jean-de-Liversay, par Marie-Madeleine Giraudeau, veuve d'Alexis Guérin, à Jean Jourdain.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 E 31/229
  • 1829, 24 juillet : vente d'une maison à Saint-Jean-de-Liversay par Marie-Madeleine Giraudeau, veuve d'Alexis Guérin, à Pierre-André Tardy.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 E 31/231
  • 1813, 1824-1954 : état de section, matrices et registres des augmentations et diminutions cadastrales de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 3584, 3585 à 3593
Documents figurés
  • 1811 : plan cadastral de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 5079
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Centre vendéen de recherches historiques (c) Centre vendéen de recherches historiques - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.