Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, ferme

Dossier IA79001514 réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéescour, hangar agricole, remise, puits
Dénominationsmaison, ferme
Aire d'étude et cantonCelles-sur-Belle - Celles-sur-Belle
AdresseCommune : Celles-sur-Belle
Lieu-dit : Montigné
Cadastre : 1820 A 328 ; 1933 A3 309

Vers 1823, peu après l'établissement de l'ancien plan cadastral, la parcelle A 328 imposée pour trois ouvertures appartenait à Jacques Laurent, tisserand à Montigné. Le linteau de la porte de l'élévation antérieure (principale) est décoré des initiales I[Jacques] L [Laurent] et la date 1829. Ce dernier a probablement fait restaurer ou reconstruire la maison qu'il avait acquise. A cette époque il n'y avait pas de dépendances. Les baies du comble à surcroît pourraient témoigner d'un exhaussement ultérieur à la fin du 19e ou au début du 20e siècle à l'époque de la construction des dépendances et de l'installation de la pompe en fonte.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates1829, porte la date

Le logis, précédé d'une courette close d'un muret en moellon équarri, présente sa façade sur le mur gouttereau sud. Les baies ont des linteaux alignés mais ne forment pas de travées. Les baies du comble à surcroît sont plus grandes que celles qu'on trouve habituellement dans le premier tiers du 19e siècle. La porte haute appelée fenêtre de décharge en forme de lucarne pendante est d'un modèle peu fréquent dans le canton ; une autre porte de décharge de ce modèle a été repéré au Coussat à Prailles. L'accès au sous-sol se fait par l'extérieur, à droite, au moyen d'une rampe ; les bouches d'aération visibles sur la façade permettent d'affirmer que cette cave s'étend sur toute la largeur. Les dépendances, hangar, écurie ou étable, surmontée d'un fenil, et remise sont toutes bâties dans le même alignement, mais en retrait du logement créant ainsi une cour plus large. Sur l'élévation postérieure tous les corps de bâtiments sont dans le même alignement. Une pompe en fonte a été installée sur l'ancien puits.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étagessous-sol, en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Pon Charlotte - Debelle Jacqueline - Liège Aurélie