Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA17043401 réalisé en 2010

Fiche

Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
AdresseCommune : Saint-Sorlin-de-Conac
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 2009 A 526

Le 17 novembre 1921, la municipalité commande à Albert Favier, entrepreneur à Saint-Sorlin-de-Cônac, la réalisation d'un monument aux morts. Une souscription est lancée auprès des habitants en 1922. La même année, Favier présente son projet. Il comprend un socle en pierre de taille de Pons, surmonté de la statue d'un Poilu. Le devis s'élève à 2554 francs pour le socle et 1620 francs pour la statue. Cette dernière est issue d'un modèle choisi sur photographie et proposé par les établissements Hector Jacomet, fondeur à Villedieu dans le Vaucluse. Le même modèle a par exemple servi pour les statues qui ornent les monuments aux morts des communes de Barre-les-Cévènes et de Chasseradès, en Lozère. La statue du monument de Saint-Sorlin-de-Cônac représente toutefois un homme plus âgé et plus trapu que sur le modèle et sur ces autres monuments. Les travaux de réalisation du monument aux morts ont sans doute lieu au cours de l'année 1922. Par la suite, en décembre 1923, la commune fait de nouveau appel à Favier, cette fois pour la construction du mur de soutènement à l'arrière du monument, surplombant le vallon.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1922, daté par source
Auteur(s)Auteur : Favier Albert entrepreneur attribution par source
Auteur : Jacomet Hector fondeur attribution par source

Le monument aux morts comprend une base en ciment, un socle en pierre de taille et une statue en fonte. Quatre obus également en fonte sont placés aux angles et sont reliés par des chaînes. Le socle, mouluré, est constitué de deux niveaux, chacun surmonté d'un entablement. Celui du niveau inférieur est orné de denticules. Des plaques de marbre portant les noms des défunts sont fixées aux quatre côtés du socle.

Murscalcaire
fonte
ciment
pierre de taille
Techniquesfonderie
Précision représentations

Une croix de guerre en métal est fixée sur le niveau supérieur du socle. Au-dessus, la statue représente un soldat Poilu en pied. Il s'appuie des deux mains sur le canon de son fusil, la crosse au sol. Il porte son casque sur la tête et son paquetage en bandoulière.

Sur la face avant du monument, on lit : "A la mémoire glorieuse des enfants de la commune de St Sorlin de Cônac morts pour la France".

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Liste des soldats morts pour la France portée sur le monument aux morts de Saint-Sorlin-de-Cônac :

    1914 : David Louis, caporal

    1915 : Boisnard Edmond, soldat / Arnaud Clément, soldat / Fresnaud Arsène, soldat / Dubois Alfred, soldat / Marchand Alcide, soldat

    1916 : Jouin Théodore, soldat / Marc André, soldat / Roset Abel, soldat

    1917 : Robert Jean / Tutard Octave, caporal / Morineau Albret, soldat

    1918 : Drillaud Arsène, caporal / Compagnon Gaston, soldat / Morillon Léon, brigadier / Marc Sabaouth, soldat

    1939-1945 : Marchais André / Pothin Denis.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Charente-Maritime. 2O 2445. 1921, 17 novembre : traité de gré à gré entre la commune et Alfred Favier, entrepreneur à Saint-Sorlin-de-Cônac, pour la réalisation du monument aux morts ; 1922 : liste des souscripteurs pour le monument aux morts ; 1922 : plan et devis établis par Albert Favier, avec photographie du modèle de statue proposé par les établissements Hector Jacomet ; 1923, 8 décembre : traité de gré à gré entre la commune et Albert Favier, pour la réalisation dans un délai de six mois d´un mur de soutènement en face du monument aux morts sur une longueur de 17 mètres et une hauteur de 3,50 mètres.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.