Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin de Cruchet

Dossier IA86004087 réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiéeslogement, dépendance
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Poitiers
Hydrographiesla Boivre
AdresseCommune : Béruges
Lieu-dit : Cruchet
Cadastre : 1830 D1 196,197 ; 1830 C1 9 à 11 ; 2004 D 409, 412, 741, 9

Un moulin appartenant à la seigneurie de Béruges est mentionné dans ce lieu dès 1342 (Molendinum Cruchet). Il ne reste rien du moulin de cette époque là, le logis conserve des éléments du 17 ou du 18e siècle et le manteau du four à pain qui se trouve à l'intérieur du bâtiment du mécanisme du moulin porte la date 1760. Au moment de la Révolution, son activité était très importante, le meunier Escouault y vivait avec sa famille et neuf employés. Un plan de 1854 le représente avec trois roues. Les matrices cadastrales font état d'une augmentation de construction en 1865, qui pourrait correspondre à la surélévation et à la transformation du moulin et de sa roue. La production de farine a cessé en 1956, les dépendances ont été alors transformées et agrandies à la suite du changement d'activité (aliment pour bétail), un nouveau logement a été construit et l'ancien a été modernisé .

Période(s)Principale : Moyen Age , (détruit)
Principale : 18e siècle , (?)
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates1760, porte la date
1865, daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Les bâtiments sont séparés par la route qui est bordée au nord par une suite de corps de bâtiments comprenant un logement, d'anciennes dépendances transformées et de vastes constructions de la seconde moitié du 20e siècle. Au sud, se trouve le moulin, de plan massé, avec sa roue en bois à l'extérieur contre le mur latéral ouest. Il est constitué d'une grande salle rectangulaire contenant le mécanisme et les vestiges d'un four à pain. Un escalier en bois donne accès au comble dont la partie sud-ouest a été surélevée et couverte en ardoise. A l'est est accolé un appentis.Le logement nord-ouest, à cave voûtée, un étage et un comble à surcroît, présente une façade sans travée. Dans son prolongement, un corps de bâtiment plus bas conserve des baies anciennes dont une petite fenêtre à appui en forme d'accolade. A la suite sont d'anciennes dépendances remaniées et agrandies.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en charpente
Énergiesénergie hydraulique
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Vienne : 4 P 1846 (Matrice des propriétés bâties, augmentations et diminutions, 1883-1891).

Documents figurés
  • Plan. 25 janvier 1854. Par l´ingénieur des Ponts et Chaussées.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 93
  • Nivellement en long et profils en travers. 25 janvier 1854. Par l´ingénieur des Ponts et Chaussées.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 93
Bibliographie
  • Bizard, Etienn. Histoire d'un village du Poitou, Béruges. 1968.

    p. 50-51
  • Evina Marie, Dossier Moulin de Cruchet, commune de Béruges, Licence d'archéologie, décembre 2003.

  • Rédet, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne [...], Paris : Imprimerie nationale, 1881. (Réédition Paris : J.-M. Williamson, 1989), 526 p.

    p. 146 Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 914.463 RED
  • Roy, Gérard. Béruges (86) - 2005, Itinéraire d'un promeneur. Association Les Amis de Béruges, cahier n°30. 2005, édition Association des publications chauvinoises.

    p. 123-124
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Poitiers - Martel Céline - Renaud Geneviève