Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin dit le moulin de Sourdon, ferme, actuellement maison

Dossier IA17047528 réalisé en 2019

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, grange, étable, hangar agricole, puits
Dénominationsmoulin, ferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
AdresseCommune : Saint-Jean-de-Liversay
Lieu-dit : Sourdon
Adresse : rue
Cadastre : 1811 D ; 2019 OD

Le moulin de Sourdon apparaît en 1720 sur la carte de la région établie par l'ingénieur Claude Masse. Le plan cadastral de 1811 le situe plus précisément, en le plaçant dans la parcelle à l'ouest des bâtiments actuels (24 rue des Acacias). Le moulin et le bâtiment qui l'accompagnent appartiennent alors à Jean Plisson (1785-1825), farinier, époux de Julie Birrier. Son père, André Plisson (1736-1800), époux de Marie Jarillon (elle-même fille d'un meunier de Taugon), était déjà meunier avant lui, comme son propre père, Antoine Plisson (1703-1778), époux de Marianne Babin.

Selon la tradition orale, le moulin actuel résulterait du transfert, pierre par pierre, d'un autre moulin qui se serait situé à l'est de Sourdon. Le cadastre indique que le moulin actuel a été édifié en 1854 (travaux déclarés en 1857) pour le compte de Pierre-François Neveu (1793-1870), meunier, époux de Marie-Anne Moreau. La date 1854 est d'ailleurs inscrite au-dessus de la porte est du moulin. Or, cette même année 1854 (déclaration en 1857), le cadastre enregistre la démolition du moulin de la Truelle qui se trouvait à l'est de Sourdon (10 rue des Tilleuls). Par ce transfert et cette construction, Pierre-François Neveu, sans doute aussi propriétaire du moulin de Sourdon d'origine (à l'ouest), a peut-être voulu doter chacun de ses fils, Pierre et Benjamin, d'un moulin.

Après la mort de Pierre-François Neveu, survenue au moulin de Sourdon, son fils Benjamin, époux de Marie Babin, prend sa succession, puis le fils de ce dernier, Léopold Neveu (1872-1950), marié avec Julia Jarillon. Le moulin est désaffecté en 1943, selon le cadastre, pour le compte de celui-ci.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1854, daté par source, daté par tradition orale

Cette ancienne ferme est située à la sortie ouest du hameau de Sourdon. Elle comprend deux ensembles de bâtiments : au nord, le logis et une grange-étable en retour d'équerre ; au sud, un ancien moulin à vent, avec un hangar agricole et une remise. Le logis, en retrait par rapport à la voie, présente en façade deux travées d'ouvertures et trois baies au rez-de-chaussée. Le moulin a perdu son toit et ses ailes. Il ne conserve que sa tonnelle, en moellons partiellement enduits, dont le diamètre se rétrécit à mesure qu'elle s'élève. A l'intérieur se trouvent les vestiges d'un escalier en vis, en bois.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme à bâitments séparés, 2/3
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1813, 1824-1954 : état de section, matrices et registres des augmentations et diminutions cadastrales de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 3584, 3585 à 3593
Documents figurés
  • 1720 : Carte du 46me quarré de la generalle des costes du Bas Poitou païs d'Aunis Saintonge et partie de la Basse Guienne, par Claude Masse.

    Service historique de la Défense, Vincennes : J10C 1293, pièce 17
  • 1811 : plan cadastral de Saint-Jean-de-Liversay.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 5079
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Centre vendéen de recherches historiques (c) Centre vendéen de recherches historiques - Suire Yannis
Yannis Suire

Chercheur au Service de l'Inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes puis Nouvelle-Aquitaine de 2005 à 2017, directeur du Centre vendéen de recherches historiques depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.