Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin du Cimetière

Dossier IA86002590 inclus dans Bourg réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • jardin
    • clôture
    • dépendance
    • grange
Appellationsdu Cimetière
Parties constituantes non étudiéescour, jardin, clôture, dépendance, grange
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Poitiers
HydrographiesAuxance
AdresseCommune : Migné-Auxances
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 2 rue du
Centre
Cadastre : 1839 E11 166, 167, 170 à 172 ; 2004 AY 20

Le moulin du cimetière serait attesté dès le 13e siècle. Sous l'Ancien régime, il dépendait de l'abbaye Montierneuf de Poitiers. Cet édifice figure sur le cadastre de 1839, le plan est aujourd'hui quasiment identique. L'ensemble réunissait quatres propriétés distinctes. Les parcelles 166 et 170, mentionnées en tant que maison, bâtiment et moulin appartenait à Charles Dupont, propriétaire du château d'Auxances. La parcelle 170 reçoit une nouvelle construction en 1859 puis en 1868, et une augmentation de construction en 1875. La façade a été remaniée à la fin du 19e siècle puisque selon les archives cadastrales, le bâtiment compte 10 ouvertures à partir de 1871, puis 12 en 1879. Le moulin est semble-t-il surélevé après 1907 au moment de sa transformation en minoterie. Le bâtiment a accueilli une brasserie, comme en témoigne la présence d’un tamis, et il a appartenu à M. Hay, fabricant de houblon, brasseur à Poitiers. L'ensemble ne comporte aujourd'hui que deux bâtiments distincts : un moulin et un ancien atelier (?). L'ensemble a été remanié durant le 20e siècle.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1859, daté par source
1868, daté par source

Cet édifice, implanté en retrait de à la voie, est desservi par une cour antérieure, circonscrite par une clôture basse. L'ensemble, de plan complexe, réunit deux bâtiments. Le bâtiment principal présente une façade, en gouttereau, à cinq travées. La travée principale, percée au niveau du comble, n´est pas un axe de symétrie. Le rez-de-chaussée présente plusieurs portes. Le mécanisme du moulin est encore visible. La façade de l'atelier compte deux travées, le bâtiment dispose d'un sous-sol.

Murscalcaire
badigeon
moellon
Toittuile mécanique
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • A. C. Migné-Auxances : 1D1, Registre des délibérations du Conseil municipal (1829-1862).

    - Séance du 27 novembre 1831 : Arrêté du maire réglementant le stationnement des charrettes et les dépôts sur le plan du Moulin qui touche au gué du moulin et au cimetière ; devant la nouvelle porte de l´église, et plus généralement dans les rues.

    - Séance du 6 juillet 1856 : Le maire propose de faire construire une halle (...). La construction est envisagée près du canal du Moulin du cimetière.

  • A. D. Vienne : 7 S 5.

    - Le 10 août 1864, François Orillard, Auguste Proust, Christophe Fontaine et Alexandre Ledel sont propriétaires de moulins en aval du pont d´Auxances à Migné. Ils se plaignent de ce que M. Lecointre Dupont, propriétaire du moulin du Pré et du moulin du Cimetière, ait des moulins non réglementés.

    - Le 1er juillet 1886, Louis Hivonneau fils est propriétaire d´une fabrique de carton au Pré où le niveau de l´eau a beaucoup monté depuis l´installation par M. Marchand d´une nouvelle roue à son moulin de Migné.

    - Plan visuel des moulins du pré et du cimetière : Plan du moulin du Cimetière, établi suite à la demande de M. Meunier, le 14 octobre 1899.

    - Plainte de M. Hary possesseur du moulin du cimetière à Migné, contre l´usine de fabrication de carton de M. Yvonnet. Plan daté du 25 juin 1935.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Vienne : 1H 2/62. 1523, 9 décembre : bail à ferme du moulin du cimetière de Migné par l´abbaye de Montierneuf de Poitiers à Thomas Guyteau, meunier demeurant déjà au moulin ; 1532, 5 juillet : idem à Mathurin Chevalier, meunier, et autres ; 1561, 9 juin : idem à Mathurin Chevalier, meunier demeurant au village de Nanteuil ; 1772, 9 août : arrentement par l'abbaye de Montierneuf de Poitiers au profit de François Surault, meunier au moulin du Cimetière, d´un petit emplacement à prendre depuis la porte du cimetière jusqu´à la grande porte qui conduit en la cour dudit moulin ; 1776, 17 mai : aveu rendu à l´abbaye de Montierneuf de Poitiers par François et Louis Surault, meuniers, et autres, pour "un moulin à deux roues vulgairement appelé le moulin du Cimetière, situé au bourg de Migné, tenant d´une part au mur du cimetière, d´autre aux bâtiments du prieuré de Migné, par le devant au chemin qui conduit de l´église ou dit lieu de Migné au village d´Auxances à main gauche, et par le derrière à la rivière du dit Montierneuf".

  • Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (États de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4P
  • A. D. Vienne : Série S, Travaux publics et transports. Routes, rivières, canaux, chemins de fer, moulins et usines, énergie, électrification. A. D. Vienne : 7 S 5 ; 7 S 6 ; 7 S 7 : 7 S 90.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Poitiers - Bunoz Céline