Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin

Dossier IA86007117 réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiéescour, four, séchoir, dépendance, logement
Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Poitiers
HydrographiesLa Boivre
AdresseCommune : Béruges
Lieu-dit : Jean-Moulin
Cadastre : 1830 C1 113-114 ; 2004 C 62-64

Moulin autrefois appelé du Gué-des-Roches, mentionné en 1573 il dépendait autrefois de la Commanderie de l'Epine. Il apparaît sous le nom de Jean Moulin sur le plan cadastral de 1830 qui figurent un grand nombre de petites parcelles aujourd'hui réunies. Les matrices cadastrales font état d'un agrandissement du moulin en 1852, correspondant à la partie qui enjambe la rivière au nord-ouest. Il fonctionnait encore pendant la Première guerre mondiale. A l'origine, le logement se trouvait dans le corps de bâtiment ouest, il a été transféré vers 1950 dans le corps de bâtiment nord auquel fut ajouté un étage.

Période(s)Principale : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle

Le chemin d'accès à Jean-Moulin traverse trois bras de rivière avec trois ponts. L'ancien moulin se compose d'un long corps de bâtiment en bordure de rivière et de l'ancien moulin perpendiculaire à son extrémité ouest. En retour, à l'ouest, se trouve l'ancien logement et des dépendances et au sud d'autres dépendances dont un séchoir, un autre logement et un four.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Règlement des eaux. Usine de Jean-Moulin au lieu-dit Gué-du-Rocher. Propriété de Lacroix en 1851 (Série 7S, article 11)

    "L´usine de Jean-Moulin est située sur la rivière de Boivre entre le moulin de Cruché et le moulin de Vizais, ce dernier seul a été réglé par un décret du président de la République. L´usine du sieur Gerlat est établie sur une déviation de la Boivre creusée le long du versant droit du coteau. Les eaux sont retenues sur la rive gauche par une digue ou chaussée longitudinale de 166,00 de longueur sur 13,40 à partir du moulin, elle est construite en maçonnerie tandis que sur le reste de son développement elle est établie en terre. Cette chaussée se trouve aujourd´hui en fort mauvais état d´entretien, surtout à l´origine où il existe, pour ainsi dire, un déversoir naturel. L´usine de Jean-Moulin possède pour tout déchengeoir une vanne ayant 1, 25 d´ouverture libre, 0,90 de hauteur et son seuil à 2, 19 en contrebas du repère provisoire. Elle est ouverte dans la chaussée à 4,80 en amont du moulin".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Règlement des eaux. Usine de Jean-Moulin au lieu-dit Gué-du-Rocher. Propriété de Lacroix en 1851, avec croquis d'élévation et de plan.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : Série 7S, article 11
Documents figurés
  • Nivellement en long et profils en travers. 25 janvier 1854. Par l´ingénieur des Ponts et Chaussées.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 93
  • Plan. 25 janvier 1854. Par l´ingénieur des Ponts et Chaussées.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 93
Bibliographie
  • Rédet, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne [...], Paris : Imprimerie nationale, 1881. (Réédition Paris : J.-M. Williamson, 1989), 526 p.

    p. 204 Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 914.463 RED
  • Roy, Gérard. Béruges (86) - 2005, Itinéraire d'un promeneur. Association Les Amis de Béruges, cahier n°30. 2005, édition Association des publications chauvinoises.

    p. 76-77, 208
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Poitiers - Martel Céline - Renaud Geneviève