Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
INVENTAIRE ET PATRIMOINE en Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne

 La Région Nouvelle-Aquitaine, site de Poitiers, vous propose cet outil pour découvrir en ligne son patrimoine : des dizaines de milliers d'édifices, d'objets et d'images en quelques clics.

Les illustrations et les dossiers documentaires proposés sont issus de l’inventaire général du patrimoine culturel, dont la Région est responsable sur son territoire. Menées par une équipe professionnelle, les opérations d'inventaire analysent le patrimoine architectural et mobilier dans son environnement et dans son histoire.

Près de 60 000 édifices et objets ont ainsi été étudiés dans le cadre d'opérations d'inventaire du patrimoine menées depuis 1968, dans plus de 800 communes de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne. Ces éléments du patrimoine ont fait l'objet de dossiers documentaires illustrés.

Découvrez les 21 000 dossiers documentaires illustrés de plus de 114 000 images, accessibles en ligne à ce jour.

 

Lumière sur

Croix monumentale

La croix devant l'église, implantée en 1846, est remplacée en 1897, à l'issue de la cérémonie de confirmation présidée par l'évêque de Poitiers. Le prédicateur est le Révérend Père Dominique Ferneteau, des Dominicains de Poitiers. La fête, "magnifique", rapporte le curé, "a surpassé aux dires des anciens, celle de 1846, date de l'implantation de la croix". L'événement est décrit dans la Semaine liturgique. Le dimanche 10 octobre 1897, l´évêque de Poitiers se rend en visite pastorale à Montamisé pour donner la confirmation et bénir une croix monumentale plantée sur la place de l´église, "où elle remplace celle qui tombait de vétusté". La fête se déroule en présence de l´abbé Valeron, archiprêtre de la cathédrale, ancien curé de Montamisé dont il a fait reconstruire l´église avec l´aide d´Alfred Ballu de Passay, toujours maire de Montamisé. Dans son discours, celui-ci se félicite de la bonne entente entre affaires communales et affaires religieuses. Le curé, lui, exprime sa gratitude à la famille "qui a doté la commune de deux écoles libres, pour les filles et les garçons, et qui ne cesse de combler de ses bienfaits ce territoire" (il s'agit de la famille des Cars, de la Roche de Bran). Après la confirmation, une procession se forme pour la plantation de la croix. Celle-ci a été taillée dans un cèdre donné par le comte et la comtesse de Murard, "dignes continuateurs des bienfaits de cette noble famille des Cars". L´évêque bénit la croix, puis le Révérend Père André-Dominique Fenneteau, dominicain de Poitiers, prononce le prêche. La cérémonie se termine par les cris « Vive la croix ! ».

En savoir plus…