Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 23 - triés par pertinence
  • Maison
    Maison Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 2 rue de la Fontaine 18 rue des Ecoles - en village - Cadastre : 1834 C 2594 sud 2009 AB 397, 637 et 638
    dossier :
    Portrait de Suzanne-Charlotte-Larousserie Raboteau épouse Guichard, vers 1850. Maison Portrait de Suzanne-Charlotte-Larousserie Raboteau épouse Guichard, vers 1850. Demeure Portrait de Suzanne-Charlotte-Larousserie Raboteau épouse Guichard, vers 1850. Manoir de Fief-Doré
  • Maison
    Maison Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 2 rue du Commerce - en village - Cadastre : 1834 C 2743 2009 AB 321
    historique :
    Raboteau (1698-1764), sieur de la Rousserie, protestant, et à son épouse, Marie-Anne Brard (1706-1737), qui . La maison passe ensuite à leur fils, Théodore Raboteau (1736-1797), riche négociant, époux de Marie Raboteau est commandant de la garde nationale de Saint-Fort et Lorignac en 1791, officier public et membre hérité de sa mère, Charlotte-Suzanne Raboteau, fille de Théodore Raboteau. Selon le cadastre, le docteur
    referenceDocumentaire :
    p. 38-40 Sebileau, Bernard. 1730-1800 au jour le jour avec les Raboteau de Saint-Fort-sur-Gironde
  • Manoir dit le château du Pible
    Manoir dit le château du Pible Saint-Dizant-du-Gua - 38 route du Pible - isolé - Cadastre : 1832 C 119, 127 à 132 2009 AI 73 et 74
    dossier :
    Portrait de David Raboteau vers 1810. Manoir dit le château du Pible
  • Manoir de Fief-Doré
    Manoir de Fief-Doré Saint-Fort-sur-Gironde - rue de Saint-Dizant - isolé - Cadastre : 1834 C 360 2009 C 340 et 341
    annexe :
    Donation partage des biens de Suzanne Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard, 21 décembre 1854 (A. D. Charente-Maritime, 3E 30/354) : Suzanne Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André
    illustration :
    Portrait de Suzanne-Charlotte-Larousserie Raboteau épouse Guichard, vers 1850. IVR54_20111707882NUC
    historique :
    Longueville qui, le 10 janvier 1783, vend le domaine à David Raboteau, sieur de la Rousserie, négociant à Marie-Françoise de Longueville, sœur du vendeur). En 1801, David Raboteau fait don de Fief-Doré à sa nièce et filleule, Suzanne-Charlotte-Larousserie Raboteau, fille de Théodore Raboteau et de Marie
    referenceDocumentaire :
    Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard. p. 42 Sebileau, Bernard. 1730-1800 au jour le jour avec les Raboteau de Saint-Fort-sur-Gironde. La
  • Moulin de Pradelle, maison
    Moulin de Pradelle, maison Saint-Fort-sur-Gironde - 29 chemin du Moulin de Romefort - isolé - Cadastre : 1834 C 707 à 709 2009 YA 62
    historique :
    Raboteau, du domaine du Pible, à Saint-Dizant-du-Gua, et à Bertrand Leclercq, capitaine de navire à Saint
    referenceDocumentaire :
    p. 42 Sebileau, Bernard. 1730-1800 au jour le jour avec les Raboteau de Saint-Fort-sur-Gironde. La Pradelle, à Saint-Fort, saisi contre la chapelainie de Floirac, adjugée à Raboteau, de Saint-Dizant, et
  • Manoir dit le château du Pible
    Manoir dit le château du Pible Saint-Dizant-du-Gua - 38 route du Pible - isolé - Cadastre : 1832 C 119, 127 à 132 2009 AI 73 et 74
    annexe :
    cyprès qui indiquent qu´il y eut, à cet endroit des tombes. Les Raboteau appartenant alors à la religion Lettre de David Raboteau à son frère Théodore, en 1783 ; extrait de Sebilleau, Bernard. 1730-1800 au jour le jour avec les Raboteau de Saint-Fort-sur-Gironde, p. 67-68 : "A Bordeaux, ce 12 janvier
    illustration :
    Portrait de David Raboteau vers 1810. IVR54_20101703972NUC
    historique :
    aussitôt la gestion à David Raboteau, sieur de la Rousserie, un ami de son défunt père. David Raboteau testament, il a légué son domaine à sa nièce, Esther-Hortense Raboteau, épouse de Théodore Rodier d'ormes, un vivier et s'étendait jusqu'au bord du Taillon. Hortense Raboteau décède au Pible en 1837, et
    referenceDocumentaire :
    , demeurant à Saint-Genis, à David Raboteau, propriétaire, demeurant au logis du Pible, d'un "corps de bien ou p. 41-42 et 65-67 Sebileau, Bernard. 1730-1800 au jour le jour avec les Raboteau de Saint-Fort-sur
  • Demeure
    Demeure Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 16 rue des Ecoles - en village - Cadastre : 1834 C 2594 nord 2009 AB 399
    annexe :
    Donation partage des biens de Suzanne Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard, 21 décembre 1854 (A. D. Charente-Maritime, 3E 30/354) : Suzanne Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Pierre André, époux Raboteau, et Marie-Anne Guichard, épouse Emery-Desbrousses, leurs enfants. Ils font , aubergiste, et du couchant à la rue publique. Jean Pierre André Guichard époux Raboteau reçoit une petite
    illustration :
    Portrait de Suzanne-Charlotte-Larousserie Raboteau épouse Guichard, vers 1850. IVR54_20111707882NUC
    historique :
    -Charlotte-Larousserie Raboteau. Sa demeure et les dépendances apparaissent sur le plan cadastral de 1834
    referenceDocumentaire :
    Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard.
  • Maison, magasin de commerce
    Maison, magasin de commerce Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 25 rue du Commerce - en village - Cadastre : 1834 C 2831 2009 AB 701
    historique :
    -André Guichard époux Raboteau. La petite baie à encadrement chanfreinée située au comble de la
    referenceDocumentaire :
    Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard.
  • Maison, magasin de commerce
    Maison, magasin de commerce Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 27 rue du Commerce - en village - Cadastre : 1834 C 2831 2009 AB 300
    historique :
    -André Guichard époux Raboteau. La petite baie à encadrement chanfreinée située au comble, date du 17e ou
    referenceDocumentaire :
    Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard.
  • Maison, atelier de menuisier, banque
    Maison, atelier de menuisier, banque Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 29 rue du Commerce 10 rue de la Banque - en village - Cadastre : 1834 C 2831 2009 AB 299
    historique :
    cochère et 14 ouvertures, elle appartenait à Pierre-André Guichard (1778-1854), époux Raboteau, maire de
    referenceDocumentaire :
    Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard.
  • Ferme dite la Brizarderie, actuellement maison
    Ferme dite la Brizarderie, actuellement maison Saint-Fort-sur-Gironde - 50, 52 et 54 rue des Bois - en écart - Cadastre : 1834 G 261 à 264 2009 G 622
    historique :
    passe en 1695 à son petit-fils, Jean Constant Raboteau (1661-1730), également médecin, époux de Marie Pineau. Au milieu du 18e siècle, le domaine appartient à leur fils, Jean Constant Raboteau (décédé en , en 1729, son frère, Pierre Constant Raboteau, sieur de la Rousserie, et son épouse, Marie-Anne Brard Raboteau époux Lambert, Bénigne Raboteau, épouse Pierre Jérémie de Longueville, sieur de Fief-Doré, et
    referenceDocumentaire :
    Sebileau, Bernard. 1730-1800 au jour le jour avec les Raboteau de Saint-Fort-sur-Gironde. La Roche
  • Maison
    Maison Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 2 rue de la Fontaine 18 rue des Ecoles - en village - Cadastre : 1834 C 2594 sud 2009 AB 397, 637 et 638
    annexe :
    Donation partage des biens de Suzanne Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard, 21 décembre 1854 (A. D. Charente-Maritime, 3E 30/354) : Suzanne Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Pierre André, époux Raboteau, et Marie-Anne Guichard, épouse Emery-Desbrousses, leurs enfants. Ils font , aubergiste, et du couchant à la rue publique. Jean Pierre André Guichard époux Raboteau reçoit une petite
    illustration :
    Portrait de Suzanne-Charlotte-Larousserie Raboteau épouse Guichard, vers 1850. IVR54_20111707882NUC
    historique :
    Raboteau. Sa demeure et les dépendances apparaissent sur le plan cadastral de 1834, occupant une grande
    referenceDocumentaire :
    Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard.
  • Ferme, actuellement maison
    Ferme, actuellement maison Saint-Fort-sur-Gironde - Camailleau - 1 rue de la Crèche - en écart - Cadastre : 1834 E 2456 et 2457 2009 D 414 et 1254
    historique :
    Raboteau, notable et maire de Saint-Fort de 1797 à 1835. Bien que repris au cours du 19e siècle, les
    referenceDocumentaire :
    Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard.
  • Demeure
    Demeure Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 7 rue des Roses Trémières - en village - Cadastre : 1834 C 2729 2009 AB 545, 546 et 616
    annexe :
    Pierre André, époux Raboteau, et Marie-Anne Guichard, épouse Emery-Desbrousses, leurs enfants. Ils font , aubergiste, et du couchant à la rue publique. Jean Pierre André Guichard époux Raboteau reçoit une petite
  • Saint-Fort-sur-Gironde : présentation de la commune
    Saint-Fort-sur-Gironde : présentation de la commune Saint-Fort-sur-Gironde
    dossier :
    Maison de la famille Raboteau, du 18e siècle, 2 rue du Commerce. Saint-Fort-sur-Gironde
  • Temple
    Temple Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - rue du Temple - en village - Cadastre : 2009 AB 119
    historique :
    -Fort est notamment représentée par les familles Guichard, Raboteau et de Longueville qui fournissent des notables à Saint-Fort (plusieurs baptêmes et mariages de la famille Raboteau par exemple ont lieu épouse aux Raboteau, et membre de l'Eglise consistoriale de Saintes, ainsi que François Chauvet, Alexis
    referenceDocumentaire :
    Sebileau, Bernard. 1730-1800 au jour le jour avec les Raboteau de Saint-Fort-sur-Gironde. La Roche
  • Prieuré Saint-Maixent de Verrines
    Prieuré Saint-Maixent de Verrines Celles-sur-Belle - Verrines-sous-Celles - en écart - Cadastre : 1821 D 41 1981 AN 71
    profession :
    [charpentier] Raboteau
    historique :
    -charpentiers Raboteau et Antoine Gaillard. En 1768 et en 1785 ont été établis deux procès-verbaux de visites de
    referenceDocumentaire :
    -Maixent, adjudicataires des réparations à faire aux bâtiments du prieuré de Verrines, et Jean Raboteau
  • Saint-Fort-sur-Gironde : présentation de la commune
    Saint-Fort-sur-Gironde : présentation de la commune Saint-Fort-sur-Gironde
    annexe :
    métayers des Guichard-Raboteau, cela va de soi, mais aussi ceux des domaines voisins que l'on a appelé en
    illustration :
    Maison de la famille Raboteau, du 18e siècle, 2 rue du Commerce. IVR54_20111706531NUCA
    historique :
    . Parmi les notables, les familles Raboteau, Brard, de Longueville, Guichard et Rainguet donnent des
    referenceDocumentaire :
    Sebileau, Bernard. 1730-1800 au jour le jour avec les Raboteau de Saint-Fort-sur-Gironde. La Roche
  • Manoir de la Baine ou de la Basse-Baine
    Manoir de la Baine ou de la Basse-Baine Chaniers - Baine (la) - - en écart - Cadastre : 1812 F3 2106 à 2113 2018 AY 139, 151, 152
    historique :
    la Basse-Baine passe, par les femmes, aux familles Raboteau à la fin du 17e siècle, de la Lande
  • Vitré : présentation de la commune
    Vitré : présentation de la commune Vitré - Cadastre : 1817 1949
    annexe :
    Rault, Joseph Bellion et François Raboteau, charpentiers, demeurant au bourg de Celles ; Etienne et