Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
  • Hôtel particulier dit hôtel de Fonréaux de Jallais, hôtel de voyageurs dit hôtel de Vienne
    Hôtel particulier dit hôtel de Fonréaux de Jallais, hôtel de voyageurs dit hôtel de Vienne Confolens - 4 rue de la Ferrandie - en ville - Cadastre : 1826 A 399 1992 AD 294 2004 AD 395
    titreCourant :
    Hôtel particulier dit hôtel de Fonréaux de Jallais, hôtel de voyageurs dit hôtel de Vienne
    description :
    d'équerre sur la façade postérieure, vers la Vienne. Les deux ailes en retour d'équerre rue de la Ferrandie façade antérieure (cour rue de la Ferrandie) du corps de bâtiment principal, parallèle à la Vienne, a été longe l'aile nord-est. La façade postérieure, sur la Vienne, a conservé des ouvertures de l'ancien
    appellations :
    dit hôtel de Fonréaux de Jallais puis hôtel de Vienne
    illustration :
    Façade postérieure sur la Vienne, vue prise depuis le Pont Vieux. IVR54_20051604223NUCA Quartier Saint-Maxime vu depuis la rive gauche de la Vienne. Au premier plan, l'hôtel de Vienne Façades postérieures vers la Vienne. A gauche, AD 395, au centre, AD 296 et à droite, AD 295 Façades postérieures vers la Vienne. Au centre, AD 395 et à droite, AD 396. IVR54_20051604226NUCA
    historique :
    La façade postérieure, sur la Vienne, comprend de nombreux éléments du XVIe siècle. En 1826, cet différent. En 1890, Ernest Chaboussant le transforme en hôtel de voyageurs qu'il dénomme hôtel de Vienne
  • Hôtel particulier
    Hôtel particulier Confolens - 4 rue de la Ferrandie - en ville - Cadastre : 1826 A 400, 401 1992 AD 396
    description :
    Vienne, comprend une porte couverte en ogive chanfreinée surmontée de trois corbeaux. De cette porte de sans chaînage à l'angle de l'hôtel particulier. En bordure de Vienne, la façade de l'hôtel particulier sur la Vienne est constituée d'un rez-de-chaussée, de deux étages et d´un comble à surcroît. Elle . Contrairement aux parcelles voisines, la limite de la parcelle côté Vienne est alignée sur le bâti, l'espace entre le passage couvert et la Vienne appartenant au domaine public qui débouche sur un accès maçonné en pente douce vers la Vienne.
    illustration :
    Façade postérieure sur la Vienne, vestiges de la porte de ville. IVR54_20051604207NUCA Façade postérieure sur la Vienne, prise depuis le Pont Vieux. IVR54_20051604223NUCA Façades postérieures vers la Vienne. A gauche, AD 395, au centre, AD 296 et à droite, AD 295 Façade postérieure sur la Vienne, en 1977. IVR54_19771600499Z Façade postérieure sur la Vienne. A gauche du cliché, l'hôtel de Vienne, en 1977 Façade postérieure sur la Vienne, en 1977. IVR54_19771600500Z Façade postérieure sur la Vienne. IVR54_20051604200NUCA Façade sur la Vienne, rez-de-chaussée, à gauche, fenêtre à linteau chanfreiné Façade sur la Vienne : détail des fenêtres de l'étage, en 1977. IVR54_19771600503Z Façade sur la Vienne, fenêtre à mouluration entrecroisée, travée gauche, premier étage
    historique :
    reconstituées ainsi : - XIIIe siècle : porte du Gué ; - XVIe siècle : hôtel particulier en bordure de Vienne
  • Hôtel particulier dit hôtel Couvidat de la Ferrandie
    Hôtel particulier dit hôtel Couvidat de la Ferrandie Confolens - 10 rue de la Ferrandie - en ville - Cadastre : 1826 A 404 1992 AD 297
    description :
    corps de bâtiment le plus ancien est situé vers la Vienne, a un rez-de-chaussée, deux étages carrés et
    illustration :
    Elévation postérieure, sur la Vienne, vue en 1978. A gauche, AD 296, à droite, AD 297 Façade postérieure sur la Vienne. IVR54_20051604222NUCA
  • Hôtel particulier dit hôtel Chazaud de Baigneix
    Hôtel particulier dit hôtel Chazaud de Baigneix Confolens - 2 place de l' Hôtel-de-ville - en ville - Cadastre : 1826 A 396 1992 AD 292
    description :
    l'élévation antérieure par une génoise. La façade postérieure, sur la Vienne, n'a pas été observée. La ZPPAU
    historique :
    bâtiment en bordure de Vienne, une petite cour intérieure et un second corps de bâtiment perpendiculaire à
  • Hôtel particulier, hôtel de ville, sous-préfecture (ancienne), tribunal (ancien), poste (ancienne)
    Hôtel particulier, hôtel de ville, sous-préfecture (ancienne), tribunal (ancien), poste (ancienne) Confolens - 1 place de l' Hôtel-de-ville - en ville - Cadastre : 1826 A 395 1992 AD 291
    description :
    la Vienne daterait du XIXe siècle. Elle est aujourd'hui accessible au public. Elle est occupée par un
    illustration :
    Elévation postérieure sur la Vienne. IVR54_19991600372XA Elévation postérieure sur la Vienne, vue depuis l'hôpital. IVR54_20051604115NUCA Elévation postérieure sur la Vienne, vue d'ensemble. IVR54_20051604119NUCA Elévation postérieure sur la terrasse du milieu du XIXe siècle sur la Vienne. IVR54_19991600371VA Elévation postérieure sur jardin donnant vers la Vienne, vue en 1977. IVR54_19771600489Z Puits situé à l'ouest de la parcelle, entre l'hôtel de ville et la Vienne. IVR54_20051604165NUCA Remploi (meule ?) situé à l'ouest de la parcelle, entre l'hôtel de ville et la Vienne
    historique :
    siècle (sans date précise), l'hôtel de ville est indiqué près de la confluence du Goire et de la Vienne
  • Hôtel particulier dit hôtel Lagrange de la Pardoussie
    Hôtel particulier dit hôtel Lagrange de la Pardoussie Confolens - 16 rue Théophile Gibouin 19 quai Alcide Pautrot - en ville - Cadastre : 1826 C 211 1992 AK 174
    description :
    couverte en anse de panier. La façade sur Vienne comporte quatre travées. Sur la rue Théophile-Gibouin se
  • Hôtel particulier, dit hôtel de Saint-Chamond
    Hôtel particulier, dit hôtel de Saint-Chamond Confolens - 14 rue Théophile Gibouin 17 quai Alcide Pautrot - en ville - Cadastre : 1826 C 214 1992 AK 175
    description :
    , en granite. La façade postérieure, vers la Vienne, comporte également six travées. Le toit, à longs
  • Hôtel particulier dit hôtel Barbarin Lamartinie
    Hôtel particulier dit hôtel Barbarin Lamartinie Confolens - 20 rue Théophile Gibouin 5 rue Labajouderie - en ville - Cadastre : 1826 C 208 1992 AK 172
    description :
    cintre ou d'une anse de panier. L'élévation orientale, vers la Vienne, présente cinq travées avec une
    illustration :
    Elévation postérieure, vers la Vienne. IVR54_20061600376NUCA
  • Hôtel
    Hôtel Celles-sur-Belle - 10 route de Vitré - en ville - Cadastre : 1981 AH 116
    annexe :
    Saint-André, dont la maison mère était à la Puye (Vienne), pour y fonder une école privée et donner
1